Rencontre d’amour avec l'agir de Dieu à Calgary, Alberta,

par son instrument, la Fille du Oui à Jésus.

 

2004-11-06 – A.M.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : À chacun de vous d'ouvrir votre cœur; lorsque vous priez, vous appelez Dieu à vous donner des grâces, afin que vous puissiez être attentifs à son agir; tout va être en vous car c'est là que Dieu est et c'est là que vous, vous êtes…

 

...Ces rencontres sont déjà préparées par Dieu; personne d'entre vous n’est ici par hasard, c'est Jésus lui-même qui vous a amenés ici, parce que Maman Marie avait ouvert votre cœur (à son appel).

Ce que je dis en ce moment vient en moi tout seul, je n'ai aucun effort à faire et rien à apprendre : cela nous appartient, ce sont des paroles qui sortent de nous.

Comment cela se fait? C'est que Jésus réunit nos cœurs pour ne faire qu'un seul cœur : alors là, Jésus parle en nous.

Ces rencontres, ce n'est pas avec notre tête que nous devons les écouter, mais avec notre intérieur; c'est pour cela que nous avons fait le chapelet : Maman Marie nous amène à l'intérieur de nous; nous devons donner notre oui pour entrer en nous : chaque rencontre, c'est des grâces que Dieu nous donne.

Jésus dit : «Je veux guérir vos cœurs, je veux vous apprendre à vous abandonner en vous afin que vous soyez tout petits, afin que vous ne soyez plus dans votre volonté humaine, mais dans ma Volonté : enfants d'amour, laissez-vous envelopper par la Divine Volonté.»

Jésus est le Verbe, Jésus fait la Volonté de son Père.

Tout a été dit dans l'Évangile, à nous maintenant de laisser l'Esprit Saint nous faire voir et entendre à l'intérieur de nous la Volonté de son Père.

Nous avons entendu les paroles, nous avons lu l'Évangile : tout cela nous l'avons fait avec notre volonté humaine; maintenant Dieu veut que nous soyons abandonnés en lui, dans sa Volonté; la Volonté de Jésus est Divine, elle est de Dieu, voilà pourquoi c'est la Divine Volonté.

Nous avons le pouvoir de dire oui ou de dire non, ça c'est notre volonté : lorsque nous décidons de marcher, notre volonté humaine vient d'en prendre la décision; lorsque nous décidons de dire : "Jésus, c'est toi qui marche", là nous donnons notre volonté humaine à Jésus, c'est la Divine Volonté qui enveloppe notre volonté; alors nous vivons en la Divine Volonté : rien n'est compliqué pour Dieu, pour nous, oui.

Voici un temps d'amour qui se fait voir à nous, nous allons vivre dans une ère d'amour.

Jean-Paul II nous a parlé de la civilisation de l'amour, nous allons vivre cela; pour vivre la civilisation de l'amour, il ne faut pas vivre avec le mal en nous; si nous continuons à vivre avec le mal en nous, nous ne pourrons jamais vivre dans la civilisation de l'amour, parce que la civilisation de l'amour, c'est le monde de Dieu, en le Fils.

Les apôtres nous ont parlé de mourir en Jésus, saint Paul nous a parlé de mourir en le Christ : nous sommes rendus en l'an 2004 et nous ne sommes pas morts en le Christ encore, nous vivons en ce monde.

Jésus dit : «Ma fille, tu n'es plus de ce monde, tu es à moi». Il dit : «Tu n'appartiens plus à ce monde, tu n’appartiens qu'à moi.»

Ces paroles, Dieu les a déjà prononcées, ces paroles ont déjà été écrites par des saints; alors, Jésus, hier, il m'a montré un tout petit livre qui était sur une table, lorsque nous étions chez Elaine : il y avait des livres chez elle, mais tout en anglais, il n’y avait rien en français; sauf mes yeux se sont posés sur un tout petit livre parmi des papiers; là, j'ai dit : “Il me semble que c'est en français ça”; alors j’ai pris le livre dans mes mains, Jésus a dit : «Maintenant, ma fille, ouvre le livre»; alors j'ai ouvert le livre et mes yeux ont tombé sur ces phrases : "Tout ce que j'ai, tout ce que je puis consacrer à votre service est à vous et, néanmoins, prenant pour ainsi dire ma place, vous me servez plus que moi-même je ne vous sers".

Ces mots, c'est la Divine Volonté : “Tout ce que j'ai, tout ce que je pense, tout je que je peux voir, tout ce que je peux entendre, toutes mes actions, tout ce que j'ai pu ressentir, tout mon être entier extérieur et intérieur, tout ce que je suis moi-même, je te le donne, je te consacre tout cela Jésus, je veux le mettre à ton service, Dieu d'amour; je veux être tout à toi, je ne veux être qu'à toi, mais je prends connaissance que tu me prends en toi, tu me donnes une place dans ta vie, Jésus.

Qui je suis, Jésus, moi, alors que toi tu es tout? Tu es Dieu et moi je ne suis rien. Et toi tu es là pour me donner ta Vie; tu m'as donné ta Vie pour prendre tous mes péchés, toutes mes erreurs pour les amener à la mort; tu as tout fait cela, Jésus, pour moi et tu m'apprends à vivre en toi, à n’être que ce que, toi, tu veux; moi je n'ai rien d'autre que moi-même à te donner et toi tu me donnes tout, et plus que cela, Jésus, tu me donnes la vie éternelle, c'est ta Vie Jésus : tu me sers plus que moi je peux te servir.” 

C'est la Divine Volonté : Jésus nous a parlé, il nous a toujours parlé; nous n'avons pas compris parce que ce n'était pas le temps.

Voici un temps d'amour où le Saint-Esprit ouvre nos yeux, où le Saint-Esprit nous fait entendre la voix de Dieu comme jamais nous n'avons pu voir et entendre, parce que c'est Dieu le Père qui décide; c'est lui qui est le Mouvement de l'amour et nous vivons dans ce mouvement d'amour.

Il est écrit dans l'Évangile que les élus de Dieu vivront dans l'amour sur la terre; ils vivront tous d'amour et le mal ne sera plus en eux : c'est ce temps que nous allons vivre; Dieu prépare chacun de nous à vivre la purification avec ses grâces.

Nous avons lu l'Apocalypse, n'est-ce pas ? Nous n'avons rien compris : on a essayé avec notre volonté humaine de comprendre quelque chose.

Il y en a qui ont écrit sur l'Apocalypse et lorsque nous, nous lisions cela : ça nous faisait peur.

On parlait de guerres, on parlait d'épidémies, cela nous faisait peur, n'est-ce pas? Si on regarde autour de nous, nous voyons la guerre, si on réalise ce qui se passe, nous constatons qu'il y a des épidémies : pourtant, nous sommes encore ici.

Nous avançons avec ce que nous sommes : avec des souffrances en nous, mais nous sommes enveloppés de l'amour de Dieu; nous avançons avec les grâces de Dieu et nous allons continuer à avancer avec les grâces de Dieu pour passer à travers la Grande Purification.

Nous avons entendu parler des trois jours de noirceur, n'est-ce pas? Et nous avons fait fonctionner notre imagination; cela va se passer comme Dieu le veut, et pas comme nous le pensons.

Lorsque vous lisez des messages venant du Ciel, maintenant vous allez commencer à apprendre à les lire avec votre intérieur, pas avec la tête, parce que la tête a toujours cherché le côté sensationnaliste, parce que la volonté humaine a toujours été aux prises avec ses sentiments : ses sentiments de peur, de doute, de contrôle, de domination, de pouvoir, de méfiance.

Voilà pourquoi Dieu fait des rencontres d'amour pour nous dire : «Mes enfants d'amour, tout est en vous; avant même que vous soyez en ce monde, vous étiez en moi, vous étiez des êtres d'amour; parce que vous êtes venus en ce monde, vous êtes entrés dans votre volonté humaine.

Vous portez en vous tout ce que vos parents ont porté : et vos parents ont porté tout ce que leurs parents portaient, et ainsi de suite, jusqu'au premier créé; voyez-vous, tout ce qu'il y a en vous, c'est votre propre connaissance.

Par les sacrements, vous avez eu des lumières, mais à cause de votre volonté humaine vous n'avez pas su en profiter; c'est le Fils de Dieu qui va vous faire avancer dans la lumière; je vais vous transformer en êtres parfaits de lumière, afin que vous puissiez venir vous fondre en moi, la Lumière.

Vous ne pouvez pas par vous-mêmes tout saisir ces paroles, mais par mes grâces vous commencez à les saisir.

Tranquillement, je vais vous faire avancer, à votre rythme à vous.

Laissez-moi votre vie, venez vous placer en ma Vie avec votre oui; soyez à mon écoute et faites ce que je vais vous dire, et moi je vais vous combler de mes grâces et vos actions deviendront mes actions; ce qui vous semblait impossible va vous apparaître possible; une grande paix va venir en vous, vos yeux vont voir et vos oreilles entendront, comme jamais vous n'avez pu voir et entendre, telle est ma Volonté.

Je suis l'Église et vous êtes mes membres, à moi de vous nourrir, à moi de vous alimenter avec ma Vie; je sais que vous avez faim, je suis la Nourriture de votre vie : soyez tout petits devant ma Puissance.»

Dieu nous fait connaître ces paroles en utilisant qui je suis; mon vocabulaire n'est pas riche, mais cela n'a pas d'importance, ce sont les grâces qui sont importantes.

Un mot dit avec les grâces de Dieu est plus puissant que tous les mots savants du monde entier, parce que ce n'est pas moi qui les prononce, c'est Dieu lui-même qui a pris ma volonté, c'est Dieu lui-même qui prend ma vie parce que je la lui ai donnée et à lui de vous faire entendre ce qu'il veut que vous entendiez.

Nous sommes tous des instruments d'amour, nous sommes tous appelés à mourir en Jésus, nous sommes tous appelés à prononcer notre oui pour que Dieu puisse faire de nous des instruments pour nos frères et nos sœurs.

Dieu dit maintenant de prendre un repos. Merci.