Présentation de la Fille du Oui à Jésus

Dieu parle par son instrument d'amour. Il l'appelle sa Fille du Oui à Jésus.

 
Dieu lui-même a dicté ces mots: 
Elle est issue d’une famille catholique. Ses parents lui ont montré mes lois d’amour, ce qui l'a rendue respectueuse pour l'Église et son prochain. Sa sœur Rita lui parle souvent de Dieu et des saints. Elle grandit dans l'obéissance envers l'église. Elle se marie et elle a trois enfants qu’elle élève avec l’amour de Dieu. Dieu Amour lui donne des grâces qui lui font sentir sa Présence lors de la communion. Elle a des rêves qui la préparent à ce qui vient. C'est plus tard qu'elle reçoit de Dieu les explications, au moment où lui il le veut. Cela l'introduit dans son cheminement: celui de s'abandonner totalement dans la Divine Volonté. Tout était préparé pour elle, cela avant même qu'elle en soit consciente.
 
   

En 1997, à la mort de sa sœur Rita, elle se présente devant une statue de la Sainte Vierge et c'est là qu'elle lui dit qu'elle est prête à mourir: ''Prends ma vie''.

Un an plus tard, Marie, votre Mère, la couvre de sa maternelle présence en le lui manifestant par des odeurs de rose et de fleurs du jardin de son Cœur. À la fin de l'an 2000, comme elle prie devant la croix glorieuse, ses mains suintent et son chapelet s'imbibe d'huile. Dans la nuit de l'année 2001 qui débute, une voix intérieure la réveille. C'est la Vierge Marie qui lui dit: ''Ma fille, regarde tes mains et crois.'' Ne pouvant entrer dans ce qu'elle avait vu la veille, elle regarde ses mains et elle vit que ses mains sont encore pleines d'huile. Depuis, la voix de Marie se fait entendre en elle. Elle reçoit des leçons d’amour de Marie qui lui montre à obéir à la Volonté de Dieu. Sept jours ont passé et c'est une autre voix qu'elle entend: ''Je suis Amistica''. Elle sait sans se l'expliquer que c'est son ange. C'est plus tard qu'elle sait que c'est un ange de feu et pourquoi il est un ange de feu lui sera révélé au moment voulu. Un autre sept jours ont passé et une voix d'homme à l'intérieur d'elle se fait entendre, cette voix lui demande d’écrire. Elle obéit sans savoir où cela l’amènera, et à la fin de l'écrit, la voix lui dit 'Jésus'. Elle sait maintenant que la Personne qui lui a parlé à l'intérieur d'elle, c'est Jésus.

Une soif de connaître Jésus Amour lui fait découvrir l’Amour de Dieu le Père et de Dieu le Saint-Esprit. Elle se laisse envahir par leur Présence car, quand elle prie, elle a des extases d’amour. Son état se trouve dans une telle joie qu'elle ne peut l'expliquer tant c'est merveilleux: tout son être est en joie et, en même temps, elle ressent une peine qui ne lui enlève pas sa joie, mais qui lui donne une soif d’amour d’aider Jésus crucifié. Elle s’abandonne dans la Volonté de Dieu. Elle apprend à vivre dans la Divine Volonté pour que tout son être puisse offrir des fruits d’amour à Dieu Trinitaire. Elle vit en Jésus, elle agit en Jésus, elle apprend à s’abandonner dans son Être. C'est l’Esprit Saint qui la couvre de sa Présence. Tout est abandon dans la Divine Volonté. Tout en elle est habité du Dieu Trinitaire.

Vers août 2001, dans un second temps, ils lui font part de leur Volonté. Ils lui demandent de faire des petits livrets mais de ne rien changer, sauf la correction de l'orthographe; ce qu'elle fit. Même si les correcteurs s'aperçoivent que les phrases sont parfois dans un langage non conforme à un bon français, ils s'inclinent devant la Volonté de Dieu. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que la Divine Volonté les formait à l'écoute de sa Volonté, non à celle des hommes. Quelques mois plus tard, Dieu lui dit de faire un livre en plusieurs volumes. C'est dans un abandon total qu'elle le fait, car elle sait que c'est l'œuvre de Dieu, non la sienne.

Dieu lui signale qu'il fera lui-même tout, car c'est lui l'Auteur de ces volumes, non elle. Elle se sent très indigne d'écrire pour Dieu; elle qui, à l'école, n'avait pas de très bonnes notes en français, juste assez pour avoir la moyenne. Son amour pour Dieu, ses frères et sœurs, va jusqu'à s'oublier car tout est pour Dieu.

Tout cela ne se fera pas sans la souffrance, et même ceux qui vont l'aider. Dieu leur dit que tout cela est nécessaire pour leur formation d'amour, qu'il est nécessaire qu'elle souffre et même ceux qui l'aideront à la correction, car Dieu purifie ceux qui s'abandonnent à lui afin de sauver des âmes. Dieu leur dit que tous ceux qui veulent suivre Jésus doivent suivre le même chemin que lui.

Dieu lui fait savoir que chaque mot dans ces volumes sera des grâces d'amour pour les enfants de la terre. Sa joie fut très grande. Tout est dans la Divine Volonté.

La Fille du Oui à Jésus dans la Divine Volonté : Paix à vous mes frères et sœurs. Je suis à l'écoute de la Divine Volonté. Tous nous nous devons d'être à son écoute.

Le chemin qui mène à la vie éternelle est court. Soyons tous en Jésus pour faire de notre vie une vie qui sera à la hauteur de notre espérance. Ne voulons-nous pas tous le bonheur? Allons, mon cher prochain, suivons les pas de Dieu, même s'ils sont difficiles à suivre. La montée vers notre salut est escarpée. Nous devons renoncer à amener avec nous un fardeau trop lourd pour nous : notre volonté humaine. Laissons là, derrière nous, ce fardeau et montons le pas ferme vers le sommet de notre victoire sur nos péchés, là est notre but. Soyons à l'écoute du Vent d'amour qui nous appelle à venir planter, au sommet, notre drapeau dont l'emblème représente deux Cœurs qui brûlent d'amour pour nous : Jésus et Marie nous y attendent.