Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu à Plantagenet, Ontario,

par son instrument, la Fille du Oui à Jésus

 

2011-04-09 – Soir   

♪♪♪       Christ est Roi des rois

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Lorsque nous avons chanté 'Roi des rois', Jésus s'est montré. Il m'a montré sa présence à travers l'hostie. Il était habillé d'une cape rouge et, sur la cape, il y avait des lys blancs. Sur sa tête, il y avait une couronne et il tenait un sceptre à la main. À l'instant où il a disparu – l'hostie – tout rayonnait de rouge. Alors, il a dit : «Voici ma miséricorde. Ma miséricorde a effacé vos douleurs, ma miséricorde vous a libérés. À vous de croire ce que j'ai fait pour vous, ce soir.»

Croyons-nous à ce que nous venons de vivre? (R : Oui.) Au tout début, le Seigneur nous a fait porter les conséquences. Avez-vous ressenti quelque chose de lourd, au début? Avez-vous ressenti comme si vous tombiez dans quelque chose que vous n'étiez pas capables d'expliquer, mais qui était présent? À un moment, le corps nous faisait mal. C'est que nous avons consenti de prendre sur nous les esprits impurs qui ont attaqué les enfants de Dieu. La Mère de Dieu nous protégeait. Souvenez-vous qu'elle se tenait au milieu de cette salle. Elle n'a pas permis qu'ils nous atteignent, mais elle a permis que notre chair puisse ressentir des souffrances.

Ils ont essayé de nous amener avec eux. Il y avait de la noirceur qui s'est collée à nous. Voici la douleur qui se faisait connaître. Et là, notre regard était sur Dieu. Il est venu nous chercher. La miséricorde de Dieu nous a maintenus avec lui. Ils n'ont pas de puissance sur nous et nous n'avons pas peur d'eux. Beaucoup d'esprits impurs étaient ici, essayant de nous interrompre; pourtant, personne, personne n'a eu peur. Nous, on a donné notre cœur et Dieu a agi. Alors, pouvez-vous comprendre ce que nous allons vivre au moment de la très Grande Purification de la chair? Plus nous allons avoir la foi et plus les enfants de Dieu seront enveloppés d'une puissance de foi.

Je vais demander à Dominique de se lever et de venir près de moi. Dominique, où étais-tu il y a quelques semaines?

R. Chez moi, je jouais… Je raconte tout ça?

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Eh oui!

R. Mon travail, c'était de jouer au poker. Je prenais de la drogue jusqu'à ce que j'aie des attaques quand j'étais réveillé. J'ai crié.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Ces cris que tu as entendus, d'où venaient ces cris?

R. De l'enfer.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : As-tu eu peur?

R. Bien, oui.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Croyez-vous en ce que nous avons vécu ce soir? (R : Oui.) Il faut croire, il faut croire que Satan va tout faire pour nous attirer à lui. Qu'as-tu fait quand tu as entendu ces cris qui venaient de l'enfer?

R. J'ai demandé au Seigneur de m'aider et de me protéger.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Est-ce que cela s'est réalisé?

R. Oui.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Maintenant, es-tu capable de nous regarder? Pourquoi je pose cette question? Parce que Dominique ne levait pas les yeux sur ce monde, pas sur nous, il avait les yeux fixés sur un écran. Je pourrais vous parler de Dominique, de sa naissance, mais il vous la racontera un jour, un jour. Merci, Dominique.

Pour le moment, Dieu m'a fait un cadeau. Ceux du refuge, nous avons eu le cadeau de voir Dominique resplendir de beauté. Lucie, tu peux te lever?

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Lucie nous a confié son fils, mais on avait Lucie dans notre cœur. Que de sacrifices as-tu faits, hein, Lucie? Elle en a donné, hein, causes, choix et conséquences. Tu veux venir une minute ici, Lucie?  Elle est un modèle de persévérance.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Lucie, combien d'années as-tu vu ton fils souffrir?

Lucie : Bien, Dominique, ça fait dix ans.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Est-ce que tu as eu des moments où tu croyais que cela n'était pas pour arriver, cette guérison?

Lucie : Je ne le sais pas. Je pense que je savais que ça arriverait, mais je trouvais ça bien long.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : La première fois que Lucie a entendu l'instrument, c'était à Métabetchouan, au Lac Saint-Jean.

Lucie : Non, c'était à Montréal, la première fois.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Mais la question que tu m'avais posée?

Lucie : Ah, oui!

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Tu te souviens?

Lucie : Non.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Moi, je me souviens, c'est même enregistré. Elle avait posé une question : "Seigneur, comment est-ce que l'on peut aider nos enfants?" Tu te souviens? Alors, le Seigneur, il lui a répondu quoi?

Lucie : La prière, puis les donner, je pense.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Non, non. Il a dit : «Je vais commencer par toi.»

Lucie : Ah oui, je m'en souviens.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Il a fallu qu'il transforme Lucie.

Lucie : C'est pour ça que ça pris du temps!

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : En être d'abandon. Alors, les parents, il faut qu'ils prient et il faut qu'ils s'abandonnent. Merci, Lucie, d'avoir persévéré. Lucie est très persévérante.

Lucie : Têtue, ça aide. C'est les abandonner, les donner, et on retombe, On est tous des parents, et on recommence; un  peu d'inquiétude, et là, on recommence à donner, on donne et on donne. Le Seigneur disait : «Donne-moi tes enfants.» Je les donnais, je les abandonnais, mais il arrive qu'on les reprend un petit peu.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Il y en a d'autres qui ont commencé à être sous le bonheur de voir leur frère transformé, ils s'ennuyaient de leur frère. Une famille doit s'unir dans l'amour. Merci, Marcel. Merci, Marcel, là où tu es. C'est le grand-père. Plusieurs ont connu Marcel. Les saints du Ciel intercèdent beaucoup et les âmes du purgatoire prient pour nous. Merci, Lucie.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Le Seigneur, il nous a donné tant d'amour et il veut qu'on se donne de l'amour. Nous n'avons pas à avoir peur des guerres, des divisions. Il est notre Roi et il a gagné toute guerre. Regardons-le sur la Croix comme il est beau! C'est notre Dieu vivant. Oui, Jésus est vivant sur la Croix. Il se présente à nous tout abandonné, comme il s'est abandonné entre les mains de son Père.

Regardons Marie comme elle est belle. Personne n'est aussi beau et belle que Marie. Elle est notre Mère et sa puissance est inégale pour nous, les créés. Elle a été créée, Marie, et elle est toute puissante. C'est elle qui écrase la tête de Satan. C'est le Signe, Marie. Nous avons su que Marie se fera voir dans le ciel. Nous aurons tous les yeux fixés vers l'Élue. Jésus est l'Élu qui nous a été envoyé pour nous sauver. Marie est l'Élue qui est pour nous, avec nous. C'est elle qui nous amène et qui nous maintient près de son Fils. Ne mérite-t-elle pas d'être le Signe? C'est elle le Signe.

Lorsque nous regarderons le Signe, l'Élue, Celle qui est plus brillante que le soleil, Celle qui écrase la tête de Satan, nous, nous saurons que la victoire qui nous est donnée par le Fils, elle, elle nous l'a méritée. Pas nous, elle. Jésus est la Victoire et elle, elle nous a mérité la victoire. C'est notre Maman du Ciel, c'est la Reine, c'est la Souveraine, et elle est avec nous, pour nous. Levons-nous devant la Mère de Dieu et prions en chantant pour Marie.

♪♪♪     Chant à Marie en anglais

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Un jour, les enfants n'avaient pas compris combien il était bon de vivre l'amour et Dieu a eu pitié de ses enfants. Aujourd'hui, nous déchirons nos vêtements d'orgueil, nous laissons tomber nos faux cils, nous enlevons nos talons hauts, nous mettons nos pantalons plus 'loose', nous apprenons à nous regarder comme Dieu nous a créés.

Dieu nous a créés avec ce que nous sommes. Pourquoi cacher ce que nous voyons à tous les jours? Avec les années, on s'y est habitué jusqu'au moment où Dieu enlèvera la poussière de nos yeux et là, nous verrons, nous verrons des enfants lumineux, nous verrons des enfants qui aiment se donner par amour pour Dieu. Ils marcheront pieds nus sur une terre d'amour. Ils élèveront leurs enfants comme des parents ayant tout reçu de Dieu, et leurs enfants, dès la naissance, parleront de Dieu. Ils diront : "Jésus, je t'aime", car ils viendront au monde avec la science infuse.

Personne n'aura à leur montrer ce qu'ils sont, car ils le sauront dès que leurs yeux s'ouvriront. Ils seront en présence même de leur Dieu. Ils sauront que Dieu est leur seul Dieu, leur seul souverain, et leurs parents s'émerveilleront de tant de beauté. Leur nourriture sera pour eux une nourriture d'amour; jamais plus ils n'auront faim, ils n'auront soif, car ils seront toujours dans une abondance. Ils connaîtront la paix. La joie sera, à chaque instant, renouvelée par leur propre joie. On se penchera, on accueillera, et on dira : "Merci, Seigneur, parce que tu nous combles." Ce monde, Dieu nous le présente. Il est pour les enfants de Dieu.

Jésus : Alors, mes enfants d'amour, essayez d'imaginer un monde sans vous. Qui vous instruit? Qui vous montre comment vous aimer? Qui vous appelle 'ses enfants'? Qui vous libère et vous guérit? Qui vous rappelle sans cesse qu'il est le Sauveur et que vous êtes sauvés? Qui veut purifier la terre pour vous la redonner? Celui qui entend et qui veut comprendre, celui qui regarde et qui veut regarder. Êtes-vous de ce nombre? Petite foi, quand allez-vous crier votre foi? Croyez-vous que vous êtes dignes de ce que Dieu est en train de faire pour vous?

Alors, regardez Maman Marie, elle vous porte dans son Cœur et elle vous rend dignes d'entendre son Fils. Elle est votre Mère et Dieu vous l'a donnée. Soyez la miséricorde pour vous-mêmes et laissez ma miséricorde vous montrer votre miséricorde. Ce que vous êtes en train de vivre, mes petits enfants d'amour, est pour vous un moment de joie. Personne ne vous enlèvera ce que vous êtes en train de vivre, car les paroles que vous entendez viennent de votre Dieu. Il n'y a que Dieu qui puisse vous maintenir ainsi des heures sans que vous ayez besoin de télévision. Alors, chantez pour votre Roi des rois.

♪♪♪       Christ est Roi des rois
            Christ est Roi (bis)     
            Dans son amour, le Père envoya son Fils Jésus
            Pour accorder la lumière à tous ceux qui sont perdus.
            Il descendit sur la terre, mais les hommes l'ont rejeté,
            Ils l'ont cloué au Calvaire, mais Christ est ressuscité.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Avant de partir pour un dodo, nous avons découvert que nous formons 'un' peuple. Dieu nous a donné une autre chance. Lorsqu'il a sauvé Noé des eaux, il protégeait sa famille, il nous protégeait. Alors, nous nous sommes multipliés, mais nous avons perdu quelque chose en route : notre paix. Ce soir, il y a eu guérisons et libérations. Au nom de tous nos frères de la terre, allons trouver nos frères pour leur souhaiter la paix. Alors, formons-nous ce même peuple? Alors, marchons les uns vers les autres et souhaitons-nous la paix.