Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu à Régina (Saskatchewan), à un groupe espagnol,

par son instrument, la Fille du Oui à Jésus.

 

2004-11-01

 

Jésus : Avant même que vous veniez ici, je vous attendais, car moi, je suis la Présence; chacun de vous avez à apporter à ceux que vous aimez.

Dieu connaît ce que vous avez vécu, Dieu connaît ce que vos parents et vos arrière-grands-parents ont vécu : mes enfants se sont battus pour vivre une vie décente, beaucoup ont souffert à cause des hommes, à cause du pouvoir; Dieu a toujours pris soin de leur donner un espoir.

Parfois, la misère n’est pas contre l`homme, elle le protège de lui-même : la misère a gardé l'homme humble, à l’écoute de Dieu et non pas à l’écoute des hommes; la misère vient des hommes, elle ne vient pas de Dieu; lorsque l’homme connaissait la misère, il allait vers Dieu afin d’avoir des grâces pour supporter cette misère.

Je suis venu pour le plus petit de mes enfants afin de lui démontrer qu’il est le choisi de mon Père; j’ouvre le cœur de mes enfants qui se donnent à moi et je ferme le cœur des enfants orgueilleux qui ne veulent pas de moi; puisqu’ils ne veulent pas de moi, je les laisse à eux-mêmes jusqu’au jour où ils verront le Fils de Dieu.

Vos cœurs portent beaucoup de blessures : ils ont connu la manipulation, la colère, la domination, la haine; les hommes n’ont pas pu vous apporter le bonheur parce que les hommes ont oublié Dieu.

Le péché a fait des hommes des êtres malheureux.

Moi qui suis l’Amour, je vais leur montrer ce qu’ils ont fait et qui était contre l’Amour; je ne viens pas pour les écraser, mais je viens pour mettre en eux de l’amour.

Lorsque je suis venu sur la terre, je suis venu porter tous les péchés du monde, même leurs péchés; tous ceux qui regretteront leurs péchés, ils seront pardonnés; j’adoucirai tout ce qui vous a fait souffrir et je rendrai justice à tous ceux qui ont connu l’injustice.

Ce n’est pas avec les armes que l’amour régnera dans les cœurs, mais c’est avec mes grâces d’amour; je suis Celui qui est, je suis Celui qui va vous redonner le bonheur.

Un monde d’amour se prépare : je parle afin que vous vous prépariez à ce qui vient; tranquillement, je vais vous faire avancer; tranquillement, je vais vous montrer qui vous êtes.

La vie à l’extérieur ne peut vous apporter ce que moi je vais vous donner, c’est en vous que vous allez tout recevoir et c’est à partir de votre intérieur que vous allez vivre (ce que vous recevrez).

J’apprends à tous les enfants comment s’abandonner en moi : en la Divine Volonté.

Rappelez-vous qu’Adam et Ève, avant de commettre le péché, vivaient dans la Divine Volonté.

Adam communiquait avec Dieu et Dieu parlait à Adam ainsi qu’à Ève; Adam et Ève ne connaissaient pas le mal car, en eux, tout n’était qu’amour.

Après avoir été tentés par Satan, Adam et Ève ont désobéi à Dieu; parce qu’ils ont écouté Satan, ils sont sortis de la Divine Volonté et entrés dans leur volonté humaine, alors ils ont dû choisir toute leur vie entre le bien et le mal.

Lorsque Caïn a tué Abel, Caïn a commis le premier grand péché contre Dieu et contre son prochain; alors le péché a commencé à augmenter : le mal prenait de la place à l’intérieur de chaque humain;

la terre est devenue une terre de péchés, Dieu regardait les êtres humains qui s’entretuaient; Dieu regretta d’avoir créé l’homme, alors il voulut détruire l’homme en faisant pleuvoir 40 jours et 40 nuits; Dieu vit Noé, Dieu vit son cœur, Dieu vit son amour pour lui, alors Dieu sauva Noé et sa famille;

(après le déluge) la terre commença à se repeupler : la terre commença à revivre, alors l’homme continua à faire le mal parce que le mal était encore en eux : le péché était sur la terre, et les enfants de Dieu souffraient;

Dieu avait promis un Messie, Dieu avait promis un Sauveur, alors le Fils de Dieu vint sur la terre par le oui de Marie, et le Fils de Dieu prit tous les péchés du monde et les amena à la mort éternelle afin que tous soient sauvés.

Moi, je vous dis que toutes vos souffrances ne sont pas causées par les hommes, mais par le péché

qui habite les hommes.

La guerre, la domination, la haine : le mal sous toutes ses formes vient du mal en l’homme; à cause du mal en les hommes, les enfants souffrent; de génération en génération, il n’y a eu que de l’injustice.

Les hommes écoutent l’esprit des hommes, ils n’écoutent plus l’Esprit de Dieu; Dieu vit en tous les enfants de la terre; Dieu est présent en tous les enfants de la terre, mais eux n’y croient pas.

En ce moment même, je réunis tous les enfants de la Lumière pour qu’ils croient à ma venue en eux : tous les enfants de la terre vont voir que je suis vivant en eux, tous les enfants de la terre devront reconnaître leur Sauveur, tous ceux qui verront le Fils de Dieu glorifié (et) accepteront leur Dieu d’amour seront à leur tour glorifiés.

Parce qu’ils voudront vivre la vie éternelle, ils devront passer par la purification de la chair : Dieu est en train de préparer l’intérieur (de ses enfants) à se laisser purifier par les grâces.

Jésus est venu sur la terre; il a enlevé tout mal afin de libérer l’âme : les sacrements sont une source de grâces pour l’âme; la chair, à son tour, doit être libérée de l’esclavage du péché : lorsque la chair sera totalement purifiée, tous les enfants qui auront (tout) accepté vivront dans un corps incorruptible.

Voilà pourquoi je parle en vos cœurs, voilà pourquoi je réunis mes enfants afin qu’ils puissent se laisser transformer par mes grâces.

Une grande purification se fait, en ce moment, en tous ceux qui acceptent de se livrer entre les mains de Dieu.

Écoutez la voix de votre Dieu : «Amour, je connais ton intérieur, je connais tout ce que tu as fait; je parle en toi afin que tu puisses t’abandonner dans ma Divine Volonté.

Je veux faire de toi un être d’amour, un être qui ne veut vivre que pour Dieu, mon Père.

La vie va t’apporter la joie sur la terre; tu ne connaîtras plus jamais la souffrance, la séparation, l’injustice des hommes, plus jamais tu n’auras peur le soir,  plus jamais tu n’auras des cauchemars; tu regarderas le monde autour de toi et tu ne verras que l’amour.

Chaque enfant sera de l’amour, il ne pensera qu’à son prochain parce que son prochain est Dieu.

Lorsque tu regardes ton prochain, tu regardes des êtres comme toi, tu ne vois pas à l’intérieur d’eux-mêmes; moi, je te montrerai à regarder à l’intérieur d’eux et tu me verras, et tu ne voudras plus que leur donner de l’amour et eux feront de même avec toi.

Et je renouvellerai la terre, elle deviendra une terre d’amour : le mal ne sera plus sur la terre, car le Fils de Dieu l’aura anéanti.

Un temps d’amour se prépare pour toi, un temps où tous les enfants seront ensemble devant Dieu.

Je ne te parle pas de mon retour en triomphe avec les anges, je te parle de ma Vie en toi et toi en moi.

Les enfants de ce monde ne croient pas en moi, les enfants de ce monde n’ont de yeux que pour l’extérieur.»

Vous-mêmes, vous ne pouvez comprendre la puissance de Dieu, mais croyez et vous verrez ma Gloire.

Soyez tout attentifs à tout ce qui va se passer autour de vous, car vous verrez que Dieu est la Puissance et non pas les hommes.

Les hommes ont voulu se payer le bonheur au détriment des petits de ce monde : tout orgueil d’homme disparaîtra et un règne de paix et d’amour sera sur la terre.

Lorsque je suis venu sur la terre, j’ai enseigné à mes apôtres le "Notre Père"; je leur ai montré qu’il fallait qu’ils s’abandonnent en le Fils afin que la Volonté de mon Père soit sur la terre comme au Ciel.

À l’instant où les apôtres ont accepté de mourir en moi, en le Christ, je commençais à installer la Volonté de mon Père sur la terre.

Vous les choisis, vous les élus de mon Père, vous êtes les enfants de Dieu; vous allez vivre sur la terre en ne faisant que la Volonté de mon Père, en renonçant à votre volonté humaine qui n’est pas amour.

Renoncer à votre volonté humaine, c’est renoncer au péché, c’est renoncer à la souffrance, c’est renoncer à la douleur physique et mentale.

Tout s’accomplit tel qu’il a été écrit dans l’Évangile.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Dieu parle pour chacun de nous afin que nous puissions comprendre avec des mots simples sa Volonté.

Ce n’est pas à nous d’essayer de comprendre, mais c’est à nous de prononcer notre oui à Dieu.

Il a fallu que d’autres personnes prient pour nous afin que nous soyons prêts pour ce que nous allons vivre.

Dieu est la Puissance, c’est lui qui sait ce qui est bon pour nous; Dieu nous aime et Dieu prend soin de qui nous sommes malgré nos défauts, malgré tout ce que nous avons fait dans notre vie.

Dieu prépare nos cœurs avec amour avec ses grâces; il ne vient pas nous montrer quelque chose que nous ne sommes pas capables de faire; il sait que nous sommes prêts; il sait que nous pouvons passer par la Grande Purification parce que beaucoup nous ont aidés par la prière.

De nos ancêtres, beaucoup ont souffert, beaucoup ont continué à avoir la foi en Dieu; nous sommes les enfants de la souffrance : voilà pourquoi nous devons remettre entre les mains de Dieu notre vie, et si nous ne la lui remettons pas, notre vie n’aura aucun sens; si nous sommes venus sur la terre, c’est pour aller vers Dieu le Père; nous ne sommes pas ici par hasard, le but de notre vie : c’est de connaître la vie éternelle.

Dieu le Père ne nous a pas créés pour connaître la misère sans que nous ne puissions connaître l’espérance d’une vie éternelle.

Nos parents : ils sont venus sur la terre, ils ont connu la misère, ils ont connu la domination et ils ont eu foi en Dieu : eux avaient plus la foi que nous, nous en avons.

Il est dit que lorsque l’Église sera considérée comme perdue, elle revivra : l’Église est en train de vivre les dernières heures de l’enfantement.

Nous n’avons qu’à regarder autour de nous; nous avons seulement à regarder la confusion dans l’Église : on ne veut plus écouter notre saint Père, on ne veut faire qu’à notre tête, on parle (contre) des ministres, et Dieu dit : «Priez pour eux, car ils sont à la tête de l’Église.»

Si l’Église aujourd’hui est en train de mourir, c’est parce que c’est Satan qui s’est attaqué aux têtes de l’Église; nous, les membres, nous devons prier pour l’Église afin qu’elle puisse passer à travers ce vent de déchéance.

On frappe l’Église, on veut la mettre à terre : ça, c’est l’œuvre de Satan.

Satan se sert des enfants de la Lumière, des membres de l’Église pour détruire son Église.

Nous avons oublié que l’Église, c’est Jésus : à chaque fois que nous parlons contre un seul de ses prêtres, nous parlons contre Jésus.

Nous devons reconnaître que l’être humain est faible à cause de sa volonté humaine; c’est le mal en lui qui écoute Satan; lui, il est enfant de Dieu, prisonnier à cause de ce mal.

À cause de tout cela, nous souffrons et nos enfants aussi souffrent, et Dieu veut nous apporter la paix en nous, il veut nous enlever les peurs et les doutes; si nous acceptons les grâces de Jésus, nous allons retrouver une paix et le mal va perdre de l’importance.

Nous, nous ne pouvons pas faire cela, mais Jésus en nous, lui, le peut.

En ce moment, la purification est déjà commencée.

Les enfants de la Lumière : c’est nous, ceux qui croient (et) c’est nous, ceux qui prient la Vierge Marie : nous sommes le talon de Marie, et Jésus est en train de se servir des enfants de la Lumière pour aider les enfants perdus qui sont loin de lui.

Jésus dit qu’il y a un grand combat qui se fait en ce moment : les enfants de la Lumière contre les enfants des ténèbres.

Jésus se sert des enfants de la Lumière en leur donnant des grâces, et c’est par les grâces qu’ils sont en train de vaincre les enfants des ténèbres.

C’est en se donnant totalement à Dieu que nous apprenons à accepter les grâces, et c’est tranquillement que cela se fait.

Plus de 120 rencontres comme celles-ci ont été faites et pas une seule n’a été pareille parce que les personnes présentes (font) les rencontres d’amour avec Dieu.

Dieu sait ce que nous voulons entendre, il veut nous amener tranquillement à vivre la purification : cela va se faire dans la paix; il veut enlever de nous les peurs, parce que la Grande Purification, c’est un mouvement d’amour, ce n’est pas un mouvement de peur.

Nous verrons tout ce que nous avons fait dans notre vie : ce sera notre propre purification, nous ne vivrons pas la purification des autres.

L’âme, elle, se laisse purifier par la grâce des sacrements, mais nos yeux ont connu le péché et ils ont laissé pénétrer en notre chair des péchés.

Nous n’avons qu’à nous souvenir des mauvaises actions qui se sont passées devant nous : nous les avons laissé entrer en nous par nos yeux et on se souvient de ces mauvaises actions; lorsque nous voyons une mauvaise action à l’extérieur, notre corps réagit; il réagit : soit à la colère, soit à la haine, soit à la vengeance.

On ne veut pas réagir comme ça, c’est notre chair à nous qui est prisonnière à cause du mal qui est en nous.

Notre chair est prisonnière du mal que nous avons vu et laissé entrer; c’est la même chose pour nos oreilles, nous avons entendu et nous avons laissé pénétrer cela : alors nous sommes malheureux.

Nous vivons dans cela depuis le premier grand péché, surtout depuis Caïn : nous sommes les descendants de nos premiers parents.

Abraham a eu Isaac de sa femme; Abraham a eu son premier enfant avec sa servante, c’était Ismaël; Isaac, c’est le peuple choisi de Dieu; Ismaël, c'est comme si, nous, nous étions les descendants d’Ismaël; les Juifs sont le peuple choisi, ils sont de la race de Jésus, mais ils n’ont pas voulu croire, alors Jésus a parlé aux païens; alors nous, c’est comme si nous étions attachés à l’arbre, à la souche même : alors, nous sommes les descendants de la promesse que Dieu a faite à Abraham.

À cause des péchés, ils n’ont pas pu entrer dans la Terre Promise.

Alors, Dieu tient ses promesses, il veut nous conduire dans la Terre Nouvelle : voilà pourquoi Dieu prépare nos êtres à se laisser purifier parce qu’aucun enfant qui porte le mal n’entrera dans la Terre Promise : Dieu dit que nous vivrons dans un corps pur.

Au moment de la Grande Purification, il arrachera de nous le mal et, d’un feu d’amour, il purifiera notre chair.

Ceux qui vivront la Grande Purification et qui auront dit oui à Jésus ne vivront que dans le bien; ceux qui auront dit non à Jésus, le bien aura sorti d’eux : ils ne vivront que dans le mal.

Nous vivrons un court temps avec les enfants du non, jusqu’au moment où Dieu le Père viendra  purifier la terre.

Tout mal disparaîtra, toute la terre sera purifiée de tout mal, tout bien reviendra sur la terre, et la terre continuera à se peupler d’enfants d’amour.

Tout sera accompli tel que les Écritures. Voilà.