Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu avec un groupe de prières

polonais à Winnipeg, Manitoba,

par son instrument, la Fille du Oui à Jésus.

 

2004-04-21

 

Jésus : Je suis avec chacun de vous, je suis la Vie. Je suis la Présence.

Chacun de vous est habité de Jésus, il faut croire en la Présence Eucharistique.

Ces jours que vous vivez sont des jours de grâces, elles vous apprennent à vous reconnaître, tels comme vous êtes, elles vous apprennent aussi à connaître votre prochain.

Jésus veut parler en votre cœur, il veut vous apprendre à vous aimer les uns les autres dans un abandon total dans sa Volonté : à votre volonté humaine.

Lorsque vous allez renoncer à votre volonté humaine, Dieu va tout prendre en vous : il veut tout prendre vos blessures, il veut tout prendre vos souvenirs qui vous ont blessés, qui ont blessé vos parents, qui ont blessé votre génération.

Chacun de vous vous portez en vous chaque enfant.

Moi qui suis Jésus Eucharistie, je suis venu sur la terre pour vous faire connaître l’amour de mon Père, je suis venu sur la terre pour vous faire connaître que vous êtes, en ce qui concerne mon Père, en relation avec chacun d'entre vous: les enfants de Dieu.

Je me suis donné pour chacun de vous, j’ai laissé couler mon Sang pour chacun de vous, pour purifier le mal en vous afin que le mal cesse de vous blesser.

Tout est dans l’accomplissement du Verbe : je suis le Verbe, je fais la Volonté de mon Père.

Mon Père vous a donné son Enfant afin que vous puissiez vous aimer entre vous.

Je suis Jésus Amour, je suis la Miséricorde.

Je veux vous apprendre à vous aimer sans condition, je veux que vous regardiez votre prochain avec mes yeux, je veux que vous écoutiez votre prochain avec mes oreilles, je veux que vous preniez tout de vous et me le donniez, je veux que vous veniez mourir en moi : c’est par votre oui que cela va se faire.

J’ai prononcé mon oui en acceptant de vous prendre en moi, en purifiant toutes vos imperfections pour vous présenter à mon Père.

Marie fut la première sur la terre à prononcer son oui, Marie est un modèle d’amour pour vous.

Ma Mère a renoncé à vivre dans sa volonté humaine, ma Mère a vécu sur la terre dans la Divine Volonté; par son abandon continuel, elle est un modèle d'enfant de la Divine Volonté.

Enfants d’amour, je veux que vous soyez comme ma Mère, je veux que vous renonciez à votre volonté humaine pour venir mourir en moi.

Je suis divin, ma Volonté est divine : voilà pourquoi je veux que vous veniez mourir en moi.

Seul votre oui peut faire ce mouvement; il n’y a que votre oui qui vous appartient, et moi, je vais faire tout pour vous.

Je vous parle ainsi parce qu’un temps d’amour vient.

Lorsque je suis venu sur la terre, j’ai parlé du Royaume de mon Père, j’ai parlé de l’amour, de la Volonté de mon Père sur la terre comme au Ciel, j’ai annoncé à mes apôtres le Royaume de mon Père sur la terre, je leur ai appris le "Notre Père", et ces paroles doivent s’accomplir.

Vous devrez vivre sur la terre dans la Volonté de mon Père comme les saints vivent au Ciel.

Vous ne serez pas célestes, vous allez être humains sur la terre, mais vous ne vivrez plus dans votre volonté humaine.

Cela est un mouvement qui viendra de Dieu, non de vous-mêmes, il n’y aura que votre oui qui vous appartiendra.

Voilà pourquoi j’envoie parmi vous des messagers pour vous préparer à la Grande Purification : vous allez découvrir tout ce que votre volonté humaine a fait dans votre vie, dans votre chair.

Tout cela se fera par la puissance du Saint-Esprit. Dieu est amour, Dieu (le Fils) accomplit la Volonté de son Père.

Seul mon Père connaît ce moment.

Depuis plusieurs années, ma Mère visite la terre : elle avertit les enfants de se préparer, elle demande aux enfants de revenir à son Fils, elle demande de prier avec le cœur.

Ma Mère vous amène tranquillement à renoncer à votre volonté humaine.

Elle vous demande de vous détacher des biens de la terre, à découvrir votre vie spirituelle avec douceur.

Parce que les enfants de ce monde se sont éloignés de moi : les enfants de ce monde vivent loin des commandements de mon Père; les enfants de ce monde vivent loin de mes enseignements d’amour; les enfants de ce monde souffrent : ils connaissent une grande apostasie; et ceux qui croyaient ont perdu la foi, et eux-mêmes n’ont pas enseigné à leurs enfants l’amour de Dieu; on ne fréquente plus les églises; on ne veut plus des sacrements; et la haine est partout : on ne respecte plus son prochain, on oublie de se donner pour ses propres enfants.

Dieu veut vous faire voir la lumière parce que les enfants de ce monde vivent dans la noirceur.

Lorsque les enfants ne vivent que de leur volonté humaine, ils oublient leur vie spirituelle, alors le mal en eux prend le dessus du bien qui est en eux.

Regardez autour de vous, vous voyez le désordre partout : on délaisse mes enfants; les gouvernements pensent à tout ce qui est matériel avant de donner du bien aux enfants du peuple; on ne respecte plus l’humain; on ferme les églises; on néglige d’enseigner la religion dans les écoles; les familles se divisent; on prône l’homosexualité, l’avortement; on ne prend plus à cœur les suicides; lorsque des filles et des hommes font des "burn out" : on ne les aide pas, on les prend pour des malades imaginaires parce qu'on a perdu l’amour, l’amour du prochain; à l’intérieur même des familles, l’amour est bafoué : on néglige les enfants; on les oublie même dans les garderies, car lorsqu’on préfère aller magasiner plutôt que d’aller chercher son enfant à la garderie, où est l’amour?

Je viens crier en les cœurs.

Enfants d’amour, redressez-vous, je parle pour les enfants qui sont en vous; je sais, mes enfants, que vous, ici présent, êtes des priants; vous êtes les enfants de la Lumière, les choisis pour ce temps d’amour.

Vous avez voulu ouvrir vos yeux, vous avez voulu ouvrir vos oreilles, cela est venu parce que vous avez consenti à le faire; c’est Jésus en vous qui a tout fait pour vous, vous vous êtes abandonnés en Jésus.

Voyez-vous, mes enfants, que cela n’est pas compliqué de donner sa vie à Jésus? Je veux que vous alliez plus loin encore.

Je veux que vous vous abandonniez en moi, en disant : "Jésus, je veux vivre de toi. Je ne veux plus de ma volonté humaine, je la dépose sur ton autel. Je veux vivre comme toi tu veux que je vive."

Mes enfants, ne vous forcez pas à assimiler ce que vous entendez, laissez le Saint-Esprit faire en vous ce mouvement. Lorsqu’on entend la Parole, la Parole agit, ce n’est pas vous qui agissez : je suis la Vie.

Ne suis-je pas présent en ce moment?

Cet instrument entend ma voix, elle ne connaît pas les paroles qui vont venir en elle parce que j’ai pris sa volonté, je l’ai enveloppée de mon amour par la puissance du Saint-Esprit.

Tout comme vous, mes enfants, je veux vous envelopper de mon amour, et vous allez vivre en paix, en oubliant votre passé, en pardonnant à ceux qui vous ont fait souffrir, en donnant à Jésus toutes ces images qui vous ont fait souffrir.

Lorsque vous êtes dans la lumière, vous regardez en avant de vous,

ce qui est en arrière ne vous appartient plus.

C’est moi, Jésus, qui l’ai pris sur moi, j’ai pris tout ce qui vous a fait souffrir : cela était ma Croix.

Vous, vous devez avancer dans la lumière : vous allez connaître la paix, la joie de vivre.

Cela se fera avec le temps, je connais chacun de vous, je connais vos souffrances, vos difficultés à oublier : en donnant votre oui, je vais tout faire pour vous.

Ayez confiance en Jésus, abandonnez-vous en Jésus; lorsque vous priez, vous vous donnez : cela est un appel à Dieu.

Dieu écoute ce que vous dites, Dieu veut exaucer vos prières; alors, vous devez apprendre à vous abandonner.

Lorsque vous priez : vous devez avoir confiance, vous ne devez pas être dans le doute, vous devez savoir que Dieu a compris.

Alors, comprenez que vous-mêmes devez vous abandonner.

Lorsque vous donnez un cadeau à un enfant, lui, il le prend dans ses mains, essayez de le lui retirer, vous allez voir qu’il va crier et pleurer parce que lui a compris qu’il avait reçu un cadeau et que ce cadeau lui appartenait : alors, faites comme cet enfant.

Lorsque Dieu vous donne des grâces, prenez-les, elles sont à vous; ne lui redonnez pas votre cadeau parce que c’est vous qui vous vous privez, ce n’est pas Dieu parce que ce que Dieu donne : il le donne.

Vous, vous oubliez ce que Dieu vous a donné et, à chaque jour, vous recommencez.

Moi, je veux vous faire grandir en la vie, je veux vous montrer l’abandon, je veux que vous oubliiez vos tristesses en les mettant sur l’autel.

Dieu vous fait connaître votre volonté humaine qui est contre vous : voilà pourquoi je veux venir changer ce monde.

Depuis Adam et Ève, vous vivez dans la volonté humaine; je veux vous apprendre à renoncer à votre volonté humaine pour que vous viviez dans la Divine Volonté comme Adam vivait avant la chute.

Ce mouvement est pour bientôt.

Plusieurs enfants s’y préparent, ils commencent à prononcer leur oui et leur volonté commence à perdre de l’influence sur eux; alors ils se laissent guider par Dieu, ils continuent à rencontrer des difficultés, mais ils sont heureux de donner ces difficultés à Jésus parce qu’ils ont compris que seul Jésus peut les aider; eux apprennent à demeurer dans la paix, dans la confiance en Dieu.

Il faut que vous continuiez à prier en donnant tout à Jésus et en étant certains que votre prière est écoutée; ne vous posez plus de questions sur vos enfants, déposez-les sur l’autel, donnez-les à Jésus; vos prières vont devenir des grâces pour eux et, tranquillement, eux aussi vont recevoir des grâces qui vont leur montrer une lumière en eux; ils ne sauront pas pourquoi, mais il y aura quelque chose qui commencera à bouger, et ils vont se poser des questions, et ils vont vouloir connaître d’où cela vient.

Il faut que vous ayez confiance en Dieu, c’est moi qui agis en eux; je suis l’Amour et l’amour n’est pas compliqué : il ne faut pas que vous compliquiez votre vie, ne vous posez pas trop de questions.

Je suis Jésus, la Miséricorde.

Si j’ai pris vos péchés, c'est que vous croyez que j’ai pardonné, n’est-ce pas? Alors croyez que lorsque vous me donnez votre oui, je vous transforme à chaque jour, ayez cette foi.

Soyez comme un enfant, lui fait confiance en Dieu, il ne se pose pas de questions parce qu’il sait que lui il n'est pas capable d’obtenir ce qu’il veut par lui-même, il fait confiance aux plus grands, n’est-ce pas? Alors, faites de même avec moi, Jésus.

Une Grande Purification vient pour chacun de vous.

Cette purification va se passer à l’intérieur de vous, le Saint-Esprit va vous faire entrer en vous; vous allez voir votre vie : cela se fera par un mouvement d’amour.

Il vous montrera : tout ce que vous avez pensé, tout ce que vous avez entendu, tout ce que vous avez dit, toutes vos actions et même vos sentiments que vous avez eus envers Dieu, envers vous-mêmes et envers votre prochain.

Tout ce qui est bien sera connu de vous, tout ce qui est mal sera connu de vous.

Vous allez vivre ces joies et vous allez vivre aussi les souffrances.

Ces joies seront accompagnées de grâces parce que, sans mes grâces, vous ne pourriez résister à tant de joies, parce que ces joies seront célestes et non pas humaines : Jésus se montrera en gloire en vous.

Mais il y aura aussi le mal qui sera en vous à cause de ce que vous avez fait, et vous aurez besoin de mes grâces de force qui vous aideront à passer à travers de votre purification.

Jésus vous demande de commencer dès maintenant votre purification en acceptant ce que vous vivez dans la joie, dans la paix, dans la confiance, en me demandant des grâces.

Il n’y a que moi qui peux vous donner ces grâces par les sacrements.

Mon prêtre va vous donner ces sacrements, et vous allez être nourris de mes grâces afin que vous acceptiez votre purification :

cela est une prise de conscience parce que vous avez connu beaucoup de souffrances depuis votre naissance, mais combien d’entre vous les avez offertes à Dieu pour votre purification? Voyez-vous, c’est pour cela que je vous parle, pour vous apprendre qu’un mouvement de purification vient, et cela peut se faire dès maintenant avec votre oui; ainsi, lorsque la Grande Purification arrivera, vous entrerez dans cette purification dans la joie parce que votre purification sera déjà faite.

Mais, moi, je vous demande d’avancer dans votre purification

en amenant avec vous ceux que vous aimez.

Cela veut dire : donnez-moi mes enfants, donnez-moi ceux que vous portez en vous; je suis Jésus Eucharistie, j’ai porté tous les enfants du monde en moi; je suis en vous, alors je porte les enfants du monde en vous et, vous, vous êtes en moi.

Lorsque vous consentez à me donner mes enfants, eux peuvent profiter des grâces que moi je vous donne, et lorsqu’ils arriveront à la purification : ce sera des grâces de force pour eux.

Dieu donne, il ne peut donner pour un seul ou pour quelques-uns, il veut donner pour tous ses enfants du monde.

Plusieurs portent leur oui en eux, mon Père connaît tous ses enfants : vous devez vous donner pour tous les enfants du oui, cela est ma Volonté d’amour.

Voilà pourquoi j’envoie des messagers pour préparer les enfants à la Grande Purification.

Tout doit s’accomplir par la Volonté de Dieu.

Rendez grâce à Dieu pour cet instant d’amour. Amen.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Je n’entendrai pas la voix en moi, les mots vont venir à mesure dans ma tête, sans aucun effort, sans savoir ce que seront les mots suivants.

Lorsque Jésus parle de la Grande Purification, Jésus nous parle de purifier notre chair.

Il y a une différence avec ce que nous connaissons présentement : on va à la confession, on va donner nos péchés à Dieu pour obtenir le pardon, cela purifie notre âme; mais nos yeux ont vu le mal : alors ce mal, notre intérieur le connaît, il est en nous; c’est comme une fenêtre, nos yeux : ils sont la fenêtre de notre corps.

Le mal alors!

Nous ne pouvons pas oublier le mal, il fait partie de notre chair, et c’est pour cela que nous sommes souvent dans la souffrance, c’est pour cela que nous avons de la difficulté à pardonner, c’est pour cela que nous sommes portés à juger notre prochain, à avoir des colères, à connaître la peur, parce que notre chair connaît le mal.

Jésus veut purifier le mal qui est en nous, il ne veut pas qu’il y reste, et il veut purifier avec un feu d’amour notre chair.

Adam vivait, avant le péché, dans la pureté, Adam ne connaissait pas le mal; il ne pouvait pas parler de mal, il n’avait jamais entendu le mal, alors il ne pouvait pas porter son écoute à ce qui était mal; ses yeux étaient purs, alors à l’intérieur de lui, tout était pur.

Alors, nous allons devenir comme Adam, avant qu’il connaisse la volonté humaine.

Après la Grande Purification, nous allons entrer dans la Divine Volonté, comme Adam était avant la chute.

Dieu le Père attend ce moment.

Dieu le Père a créé la terre, l’univers, il a créé tout ce qui vole, tout ce qui est dans les eaux, tout ce qu’il y a sur la terre; Dieu le Père a tout créé, il a créé l’homme.

Cela a pris six jours, mais Dieu a fait ces mouvements d’amour dans sa Divine Volonté : pour simplifier notre entendement, Dieu a prononcé six jours.

On n'aurait pas compris le mouvement de la Divine Volonté qui se fait dans son élément d’amour.

Dieu n’a pas de temps, Dieu, c’est l’Alpha et l’Omega et, lorsque Dieu fait un mouvement d’amour, il ne calcule pas le temps, il est en relation avec le mouvement et le temps : c’est pour ça qu’il nous fallait, nous, un temps déterminé.

Dieu n’a pas cru bon de nous détailler le temps de chaque création : cela n’aurait pas fait grandir notre vie spirituelle.

Ce qui est bon de connaître, il nous le fait connaître; ce qui n’est pas nécessaire, il ne nous le fera pas connaître.

À nous de dire: "Oui, Dieu", et de lui laisser ceux qui ne croient pas en Dieu, et accueillir ce que Dieu veut qu’on connaisse.

Voilà pourquoi il a appelé ses mouvements : les six jours de sa Création et le septième,  jour de repos.

Dieu le Père attend son septième jour.

Lorsqu’il a dit: «Le septième jour, Dieu se reposa», Dieu a vu ses enfants, Adam et Ève, qui lui ont désobéi.

Ils devaient être à l’écoute de Dieu, ils devaient passer l’épreuve de l’amour, mais cela ne s'est pas fait dans l’amour, et Dieu ne s’est pas reposé.

Pouvez-vous comprendre l’attente de Dieu le Père? Nous, en ce moment, on s’impatiente, n’est-ce pas, on veut connaître ce jour de purification. 

Ça ne fait pas longtemps qu’on est au monde, alors que Dieu le Père attend!

Il connaissait tous ceux qui devaient venir sur la terre parce que Dieu le Père a choisi tous les enfants sur la terre.

Il a vu toutes les souffrances qu’on était pour faire, et Dieu le Père a même envoyé son Fils pour nous permettre de connaître ce jour. Nous allons connaître ce que Dieu attend depuis longtemps : ses enfants d’amour.

On devait tous venir au monde : amour, pur.

 

Jésus: Voilà pourquoi ce temps a été choisi de Dieu le Père.

Tel il a créé la terre, l’univers, en six jours : un temps choisi de lui entre un jour et un autre, tel il a choisi le jour de votre purification : cela ne peut se séparer de ce qu’il a fait d’après sa création.

Cela va entrer dans le mouvement qui aurait dû être à la septième journée, mais à cause du péché, Dieu fit attendre les hommes parce que les hommes ne méritaient pas ce mouvement.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Dieu nous révèle ces choses pour qu’on puisse comprendre la valeur de son amour pour nous.

Il se sert d'instruments qui acceptent de s’abandonner totalement dans sa Divine Volonté, renonçant à leur volonté humaine, vivant comme lui veut qu’ils vivent.

Voulant faire le mouvement de l’amour en ses enfants, Dieu parle à certains enfants qui renoncent à leur vie humaine, parce que Dieu le Père savait que peu renonceraient à leur volonté humaine, car les enfants étaient trop épris de leur volonté humaine, ils n’auraient rien compris, rien voulu; alors Dieu le Père a attendu, il nous a désirés, il attend ce mouvement d’amour depuis très longtemps.

Dieu nous révèle ces choses pour nous; là maintenant, il veut que nous prenions conscience de l’amour qu’il a pour nous.

Dieu dit qu’ils sont peu nombreux les enfants qui sont prêts à renoncer à leur volonté humaine.

Il prend des enfants qui se donnent pour leurs frères et leurs sœurs pour leur montrer qu'il y a des enfants qui sont prêts à tout pour Dieu le Père et pour leur montrer que Dieu le Père est prêt à faire tout pour ses enfants parce que ses enfants ne font qu’un avec lui.

Réalisez-vous qu'il n'y en a pas beaucoup sur la terre,

alors qu’il nous a tout donné, et on résiste encore?

(Certains) enfants de la Lumière ne veulent pas croire, ils disent que nous avons des intérêts à se donner.

Dieu le Père connaît tous ces enfants, c’est le premier à souffrir de cela.

C’est une souffrance paternelle et maternelle, ce n’est pas une souffrance humaine; ce n’est pas ce que nous, nous connaissons, elle est beaucoup plus profonde parce que cet amour a fait qu'il a donné son propre Fils, et son Fils a porté tous les enfants de la terre, aucun humain n’aurait pu faire ça.

Dieu le Père nous fait connaître son amour à petites doses à travers des instruments comme moi.

Jésus, il dit : «Lorsqu’on doute de toi, ce n’est pas de toi qu’on doute, c’est de moi. Ils bafouent encore mon amour.»

Mais Jésus, il dit que maintenant que son Père a fait connaître sa Volonté, bon gré, mal gré, il va venir; il va venir se présenter en chacun de nous parce que c’est son Père qui le veut.

Jésus a tout pris les péchés et il est mort sur la Croix, il a purifié tous les péchés du monde, alors il a accompli sa Volonté, la Volonté de son Père.

Il dit : «Moi, j’ai fait la Volonté de mon Père et maintenant, c’est à vous de le faire.»

C’est pour ça que maintenant il va venir parce que son Père l’a dit; que vous soyez prêts, que vous ne soyez pas prêts, tout va s’accomplir : c’est pour ça qu'il nous prépare.

Il va donner des enseignements d’amour par ses messagers, afin que tous soient dans la purification dès maintenant.

Ceux qui ne veulent pas, ce sera leur propre choix à eux.

Dieu le Père ne veut pas qu’aucun de ses enfants souffrent, mais c’est eux qui veulent souffrir :

 ça va être leur propre choix à eux.

Voilà pourquoi, depuis 2001, j’entends une voix à l’intérieur de moi qui m’a appris à renoncer à ma volonté humaine : j’ai renoncé à tout.

Avant, j’étais une personne qui travaillait (dans la coiffure), je me maquillais, je me teignais les cheveux, j’aimais décorer ma maison; je n’ai pas acheté de belles toilettes, je n’avais pas les moyens, mais je m’en promettais rendue à un certain âge, après avoir élevé mes enfants, et je me disais : "Je vais faire des voyages".

Mais tout ça, c’est du passé, j’ai appris à me donner pour les âmes du purgatoire, en renonçant au maquillage et à la teinture, et j’ai renoncé aussi aux toilettes et aux voyages.

J’ai renoncé, d’une certaine façon, à être une grand-maman gâteau, et à être toujours en présence de mes enfants; depuis 2001, je me suis retirée chez-moi.

Oh! je les vois, Jésus permet que je les voie, mais c’est fini de recevoir mes enfants (à tous les dimanches), en les recevant avec une popote alors que ça sentait bon dans la maison; ils le savent et ils ont accepté ce que je vis.

Tous les soirs, tous les jours, d’ailleurs tous les instants, Jésus dit : «Je t’aime! Je t’aime! Donne-toi! Donne-toi! Je veux mes enfants, je veux qu’ils vivent dans la joie, dans la paix.»

Alors, je lui dis : "Mais, Jésus, ce n'est pas tout le monde qui croit!".

Sur ce, il ne dit rien, il dit : «Donne, donne.» Alors, je reçois des grâces d’abandon et je fais ce qu’il me dit de faire.

Eh bien, je suis contagieuse aussi parce que les personnes qui se tiennent avec moi s’abandonnent, eux autres aussi vivent leur purification comme moi.

Ils ont beaucoup d’attaques de Satan mais maintenant, ils ont appris à tout abandonner en Dieu, ils ont appris à donner leurs souffrances constamment parce qu’on en a des souffrances!

Il ne nous enlève pas nos douleurs parce qu’on est abandonné, mais il nous en enlève un peu.

Mais d’autres souffrances qu’on ne connaissait pas apparaissent, et il dit que c’est pour gagner des âmes, et de plus en plus beaucoup apprennent à se donner.

Maman Marie dit que Satan va de plus en plus s’acharner contre nous.

Maman dit que, très bientôt, il va y avoir un signe, et ce sera pour très bientôt; mais Maman ne dit pas le temps non plus, mais elle dit de se préparer, d’écouter son Fils, de nous aimer les uns les autres, d’offrir à son Fils toutes nos souffrances.

Elle dit d'entrer dans son Cœur.

Tantôt, elle m’a dit : "Mon Cœur est ouvert. Je veux laisser entrer tous mes enfants pour les protéger de ce qui vient."

Elle dit que c’est urgent, mais elle ne veut pas qu’on ait peur.

La peur, ça ne vient pas de Dieu, cela vient de Satan; il va tout faire pour que nous connaissions la peur.

Souvenez-vous du 11 septembre, lorsque les tours de New York ont tombé, son but était de semer la peur, et il a réussi.

Les grandes nations ont eu très peur et, suite à ça, beaucoup sont demeurées dans la peur.

Il va se servir de ça contre nous. (N'oubliez pas qu'il peut provoquer des événements.)

Et il y a une arme aussi qu'il va se servir contre les enfants de la Lumière: c'est l'orgueil.

Lorsqu'on prie beaucoup, des fois on se regarde par l'intérieur, on découvre qu'on s'est abandonné; alors on se dit qu'on n'a pas besoin d'écouter les messages, mais le danger est qu'on se regarde avec notre volonté humaine : alors notre volonté humaine peut nous faire trébucher facilement, et Satan va se servir de cela pour faire développer en nous l'orgueil.

C'est Jésus lui-même qui nous prévient parce que ces ruses (de Satan) sont déjà commencées, et cela va empirer.

Il m'a prévenu aussi de ce qui s'en vient avec le faux Christ; plusieurs, je crois, vous l'avez déjà entendu, puisque c'est dans l'Évangile.

Il parle aussi de l'idolâtrie : il parle qu'on va nous obliger à adorer le faux Christ, qu'on va rejeter les enseignements de Jésus et, subtilement, on va détourner les commandements de Dieu en se servant de la séduction, faire miroiter le bien en se servant du mal;

c'est comme lorsqu'on fait notre magasinage le dimanche, on va dire que ce n'est pas grave de magasiner le dimanche et, comme il y en a qui aime magasiner le dimanche, cela va faire leur affaire : voyez-vous qu'on va tricher les commandements de Dieu?

On va être trompé, on ne saura plus où est la vérité.

En ce moment même plusieurs sont en affrontement : (les enfants de Dieu contre) les enfants de la Lumière, les mères contre les filles, les fils contre les pères, les frères contre les sœurs, et cela va s'empirer; on va jalouser les emplois, on va chercher à se voler, dans la famille, en trichant sur les testaments; la justice ne rendra plus justice : on trichera, on paiera la justice.

Mais il ne faut pas avoir peur de ce qui s'en vient parce que les enfants de la Lumière vont voir, les enfants de la Lumière ne seront pas sourds, les enfants de la Lumière seront enveloppés de la puissance du Saint-Esprit.

En ce moment même, nous nous laissons marquer du signe de l'Amour; en ce moment même, des anges nous marquent d'un signe d'amour à l'intérieur de nous : cela va nous aider à nous reconnaître entre nous.

Savez-vous comment on va se reconnaître?

C'est qu'on n'aura pas de mots de haine en nous, on ne parlera pas contre notre prochain : on s'aimera; alors que les autres ne pourront pas dire une parole sans parler contre leur prochain parce qu'ils se seront laissés marquer par le signe de la Bête : voyez-vous que nous n'avons rien à craindre?

Et ceux qui vont se laisser marquer par le signe de la Bête, et qui portent un oui en eux, vont connaître une purification douloureuse, mais à cause des grâces de force que nous leur aurons obtenues par nos oui en acceptant notre purification, ils vont avoir des forces pour passer à travers de leur purification.

Alors, ils connaîtront le bonheur tout comme nous.

Mais nous n'entrerons pas tout de suite dans la Nouvelle Terre, il va y avoir un court temps entre la Grande Purification et l'entrée dans la Nouvelle Terre.

Les enfants d'Israël sont demeurés, quatre cents ans, esclaves d'Égypte; lorsqu'ils sont sortis de là, en passant (à pied) la mer, ils ont dû demeurer quarante ans dans le désert et, après, ils auraient dû entrer dans la Terre Promise.

C'est ce que, nous, nous allons passer : un temps de purification et un temps où on devra vivre avec les enfants du non.

Ce sera un temps aride, ce sera un temps difficile, mais ce temps sera nourri par Dieu lui-même.

Ce temps, c'est Dieu le Père qui le connaît; il pourvoira à nous donner des grâces de force, de joie, de paix.

Il y aura un temps d'enseignement auprès de nos frères et sœurs qui auront passé leur purification parce que, eux qui auront vu Jésus en eux, ils vont avoir une soif de lui, ils vont avoir faim de lui.

Après, il y aura un grand châtiment : Dieu protègera ses enfants, ses élus, et ceux qui porteront un non en eux, la terre les avalera, car Dieu le Père n'acceptera plus jamais que ses enfants purs vivent avec des enfants impurs.

Nous allons vivre dans la Terre Nouvelle renouvelée par l'amour, purifiée par un feu d'amour,

cela se fera dans la Volonté de Dieu.

Voilà pourquoi Dieu me fait écrire, il en fait écrire d'autres aussi.

Mon premier livre est sur l'amour. On apprend à connaître Dieu; on apprend à connaître son amour, sa bonté; on apprend à connaître la Divine Volonté.

Le deuxième: on apprend à connaître la volonté humaine. On a beau vivre dans la volonté humaine, on ne la connaît pas parce qu'elle nous a fait faire des péchés, et ces péchés ont été contre nous, et ils nous ont fait souffrir. Dieu détaille ce que nous avons vécu, ce que nous avons fait à notre prochain;  alors Dieu nous rappelle que nous devons aller à lui.

Le troisième, c'est la même chose, mais c'est surtout au niveau des couples, au niveau de leur amour, au niveau de ce que la volonté humaine a fait avec les sens. Il nous parle de ce que nous sommes en nous.

Et cela se poursuit dans le quatrième. Il nous parle beaucoup de la purification, il détaille nos péchés. Maman Marie nous parle de l'enfer et Dieu nous parle aussi de la Nouvelle Terre, il nous parle du danger que l'on va vivre.

Il a dit : «Il est urgent que mes livres soient en circulation.» Il a dit : «Je t'envoie sur la route.» Il a dit aussi : «Ma Mère va ouvrir les portes.» Voilà pourquoi je suis ici : Maman a ouvert une porte en vous, et vous avez répondu.

Plusieurs d'entre vous lisez l'anglais; ceux qui ne lisent pas l'anglais et qui ne connaissent que le polonais doivent instruire leurs frères et leurs sœurs.

Puisqu'il y en a qui ne peuvent pas lire l'anglais, alors aidez-vous les uns les autres : c'est très important ce qui s'en vient, il faut se donner comme Dieu le Père le veut.

Alors, je vous remercie d'avoir écouté ce que Dieu voulait que vous sachiez.

On ne peut pas expliquer en quelques heures ce que j'ai appris en trois ans, mais Dieu savait ce que vous aviez besoin pour ce soir. Merci beaucoup.