Rencontre avec l'agir de Dieu à Winnipeg (Manitoba)

par son instrument, la Fille du Oui à Jésus.

 

2004-11-15 – SOIR

 

Jésus: Dieu n'abandonne pas ses enfants, il les couvre de son amour afin qu'ils puissent venir à lui.

Dieu appelle tous ses enfants, il n'appelle pas seulement ceux qui sont ici ce soir, il veut que chacun entende ces paroles qui sortent de vous et qui sont entendues en cet instrument.

Chacun de vous êtes, entre les mains de Dieu, des petits instruments d'amour; par votre abandon, Dieu donne des paroles et ces paroles seront connues des enfants de Dieu.

Vous voyez, vous êtes vous aussi des instruments d'amour : vous vous servez et vous servez vos frères et vos sœurs, Dieu vous donne et vous donnez; c'est ainsi que les enfants de Dieu doivent vivre : venir à l'Amour pour être l'amour, afin de donner l'amour.

Tout est un mouvement en Dieu lorsque vous mourez en Jésus.

L'Église de Jésus est vivante, est agissante, et vous, lorsque vous acceptez, vous êtes vivants en moi; vous avez la Vie en vous, alors donnez ce que vous êtes.

Chaque mouvement vous apprend à vous reconnaître en vous; lorsque je fais sortir de vous ce qui vous habite, c'est pour vous faire voir qui vous êtes et lorsque vous réalisez qu'en vous il y a des mouvements contre vous, je veux que vous me les donniez, que vous appreniez à me donner ceux qui sont en vous aussi.

Vous avez entendu ce qui s'est passé lorsque vous alliez vers des mouvements contre l'Amour : le Nouvel Âge, mes enfants; l'énergie qui n'est pas de Dieu n'a pu vous servir, elle a servi le mal;

tout cela ne vous appartient plus maintenant que vous avez accepté d'être tout à Jésus.

Je fais en vous du ménage, mes enfants, je vous apprends à regarder ce qui est sale en vous et je vous apprends à aller dans les recoins afin que vous soyez tout purifiés de tout mal en vous.

Je veux que votre temple soit amour pour votre âme, je veux que tout de vous soit amour pour Dieu.

Tranquillement, vous allez vous apercevoir (de quoi vous êtes habités), vous allez vous voir tels que vous êtes : cela surgira durant votre journée et lorsque vous verrez ce qui se passe en vous et qui vous est connu, alors vous me le donnerez : vous me donnerez ce qui vous agitera et je vais purifier cela.

Je veux que vous me donniez, par le sacrement du Mariage, votre époux ou épouse; je veux que vous me donniez, par le sacrement du Baptême, vos enfants et vos frères et vos sœurs du monde entier car, par le sacrement du Baptême, vous êtes tous frères et sœurs en Jésus.

La puissance des sacrements : c’est des grâces; mes enfants, servez-vous de vos grâces.

Il y aura des mouvements qui surgiront de vous et qui (vous) sembleront troublants : ne vous troublez pas, gardez votre paix et donnez-moi cela : cela, c'est votre purification.

Il ne faut pas regarder cela avec votre volonté humaine, mais avec ma Volonté; moi je suis pur, alors c'est avec ma pureté que je veux que vous vous regardiez.

En regardant cela avec ma pureté, vous aurez, vous aussi, le besoin de vous découvrir purs; ainsi vous aurez la joie de vous abandonner entre mes mains pour devenir l'être pur que vous auriez dû être.

Tout de vous, mes enfants, c'est un mouvement qui se découvre : vous êtes en train de vivre votre purification avec mes grâces.

Il est plus facile pour vous de vivre votre purification à l'instant même; chaque jour sera un jour présent pour vous, (il sera) fait de votre purification;

et lorsque votre purification avancera, vous vous sentirez dans la paix comme jamais vous ne l’avez (été) : vous ne vous laisserez plus atteindre de l'extérieur, la peine n'aura plus d'emprise sur vous;

et plus vous avancerez, et plus des guérisons se feront; vous sentirez vos chaînes tomber, le mal en vous va disparaître à un tel point qu'il n'en restera plus rien.

Mes enfants d'amour, lorsque cela sera, c'est parce que vous serez totalement purifiés; il restera encore ceux qui sont en vous; vous vous donnerez pour eux, vous serez des êtres d'abandon pour eux; les grâces que je vous donnerai les aideront à passer leur purification; chacun de vous devra vivre cela en l'Église, en moi, Jésus.

Ce que vous vivez mes enfants, cela n'est jamais encore arrivé.

Combien auraient aimé vivre ce que vous vivez; mais ces enfants qui vous regardent sont dans le Royaume de mon Père, d'autres qui vous regardent sont au purgatoire, car ceux qui entrent dans le purgatoire, mes enfants, acceptent leur purification, et ils sont heureux de savoir que vous, vous êtes en train de vivre votre purification parce que dans votre purification vous aidez ceux qui sont au purgatoire;

par vos grâces d'abandon, vous devenez prière pour eux : lorsque vous acceptez que Jésus enlève de vous des colères, vous acceptez de prendre les grâces qui purifient et par ce fait ceux que vous portez en vous reçoivent des grâces; ainsi, les âmes du purgatoire reçoivent des grâces; ce sont des prières d'amour, cela les aide à passer leur purification;

ces âmes, qui ne peuvent pas prier pour elles, prient pour vous; elles vous aident à vous purifier : c'est un mouvement d'amour.

Et les âmes célestes, mes enfants, qui vous regardent sont dans la joie; vous augmentez leur joie et elles ne cessent de louanger Dieu; ces âmes, mes enfants, sont en prière; elles intercèdent auprès de la Trinité pour vous; elles chantent Dieu, elles dansent pour Dieu : leur joie est immense, mes enfants.

Et celles que vous avez en vous et qui habitent la terre, ces âmes qui sont en vos frères et en vos sœurs ressentent la joie;

elles sont en présence de Jésus, elles savent ce qui est commencé; elles se réjouissent lorsque ceux qu'elles habitent reçoivent des grâces; elles savent qu'un jour ces grâces seront en présence de ceux qu'elles habitent;

parce que ces enfants, il faut qu'ils prononcent leur oui afin que ces grâces soient reçues avec liberté : Dieu respecte chaque enfant; mais à l'intérieur de ces enfants les grâces vont les aider à accepter la lumière et la vérité, mais le mal en eux va essayer de (les nuire pour) ne pas qu'ils fassent cette action.

Le mal va s'acharner contre eux, mais les grâces vont être en eux et elles vont les aider : cela sera selon ce qu'ils sont.

Dieu connaît tous les enfants de Dieu.

Dieu va provoquer des événements à l'extérieur d'eux afin qu'ils puissent réaliser qu'ils ont mal en eux à cause qu'ils résistent;

cela, mes enfants, c'est le mouvement de l'Église : plus qu'il y a des enfants qui prient en l'Église, plus il y a des enfants qui s'abandonnent en Jésus, plus les grâces circulent; je laisse couler en mon Corps ma puissance, car je suis Dieu, Dieu Trinitaire; je ne me sépare pas de mon Père ni du Saint-Esprit : chaque membre est un membre vivant.

Mes enfants, croyez en la bonne nouvelle que vous êtes en train de vivre votre purification.

Votre chair est en train de se laisser purifier afin qu'elle connaisse la pureté : pureté de l’âme, pureté de la pensée, pureté du cœur, pureté de la chair; il n'y a que moi, le Fils de Dieu, qui peut vous rendre purs, totalement purs.

Mes enfants, regardez autour de vous : vous êtes entourés de vos frères et de vos sœurs ici présents; c'est moi qui vous ai réunis afin que vous puissiez ne faire qu'un seul cœur pour que vous deveniez, entre les mains de l'Amour, des instruments d'amour.

Vous n'auriez pu penser cela il y a quelques années, aujourd'hui Dieu vous savait prêts pour demain.

Demain sera un jour dans votre vie, vous ne savez pas l'avenir, mais mon Père le sait; l'avenir n'appartient qu'à mon Père, pas à vous, mes enfants; laissez ce qui est pour demain entre les mains de mon Père et vivez votre présent : il est bon de vivre en sachant que mon Père a tout préparé pour vous.

La peur ne peut pas vous habiter lorsque vous pensez que mon Père prend soin de vous; il n'y a que ceux qui ne pensent pas à mon Père comme étant la Puissance qui gardent en eux des doutes.

À tous ceux qui veulent croire que mon Père est l'Éternel, qu'ils gardent leur paix; ainsi, ils pourront se donner pour leurs frères et leurs sœurs afin que leurs lendemains soient des jours de délivrance.

Vous, vous savez maintenant que vous avancez vers la Terre Nouvelle, une terre qui sera pure.

Cette terre autour de vous, mes enfants, ne peut pas être pure, pas tant qu'il y aura de l'impureté; à Dieu de faire de cette terre une terre pure, à Dieu de faire de cette terre une Terre Nouvelle qui sera pour les enfants renouvelés une terre d'amour.

Tout est de Dieu, tout lui revient : gardez cela en vous, mes enfants.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Parce que Dieu est bon avec chacun de nous, il nous prépare tranquillement à chaque rencontre à voir la lumière.

Chaque rencontre, c'est comme un mouvement qui se fait dans notre vie au présent; nous avons regardé cela avec ce que nous étions au tout début; tout cela était si nouveau en notre vie : un Dieu qui nous habite et qui vient nous parler.

Cela nous a semblé impossible au tout début : "comment se pouvait-il que nous entendions la voix de Dieu?" Il était difficile d'accepter cela avec ce que nous étions.

Nous sommes à Dieu et il en est de Dieu de se faire entendre à nous.

Lui connaissait le temps pour nous parler, lui connaissait le moyen de venir à nous puisqu'on avait fait le contraire : ne pas aller à lui; il fallait qu'il nous attire à lui : à l'intérieur de nous; alors il a pris le moyen en se servant d'instruments d'amour.

Je ne suis pas, moi, une prophète, je suis un instrument et vous êtes des instruments; il veut nous utiliser pour nos frères et nos sœurs.

Nous sommes tout simplement des membres qui ont accepté d'être tout pour Jésus; nous sommes, chacun de nous, des membres en son Corps, en son Église : nous sommes vivants en lui.

Il nous a appris tranquillement que nous étions vivants en lui, il nous a appris tranquillement qu'il pouvait nous parler, et que nous pouvions l'entendre de l'extérieur de nous : cela, c'est comme une révélation.

Dans un premier temps, il était difficile pour nous de croire à ce que nous vivions, on doutait de nous-mêmes et on doutait que cela était possible.

Dieu, lui, a eu de la patience avec nous; il a utilisé d'autres personnes autour de nous; il a demandé à sa Mère de nous préparer : Marie nous a demandé de prier avec le cœur, alors tranquillement nous avons appris à nous abandonner.

Il a été difficile en premier de prier avec le cœur puisque nous ne savions pas comment prier mais à force de le vouloir, les grâces sont venues à nous; alors, ce sont les grâces qui ont fait que nous avons prié avec le cœur; ainsi, des enfants tout comme nous, des membres de l'Église, apprenaient à écouter l'Esprit de Dieu; soudain leur intérieur s'est ouvert à l'appel de Dieu, ils ont pu écouter la voix de Dieu et ils ont obéi à la voix qu'ils entendaient, et lorsque la voix leur demandait d'écrire, ils écrivaient : ces messages nous étaient adressés.

Chaque message était pour tous les membres de l'Église.

Chaque message nous apprenait que nous étions des enfants de Dieu, prêts à recevoir, prêts à voir et à entendre la Volonté de Dieu.

Avec notre volonté humaine, nous avons lu ces messages; avec notre volonté humaine, on a essayé de comprendre ces messages; avec notre volonté humaine, nous avons cru que ces messages nous apportaient quelque chose qui était extraordinaire;

mais en même temps, ça devenait quelque chose qui développait le côté spectaculaire, alors la peur aussi s'accompagnait avec ces messages parce que nous avons lu cela avec notre volonté humaine.

Dieu le savait, il a permis cela afin que nous puissions apprendre à abandonner notre volonté : c'était comme si nous étions à l'école de l'Amour.

Nous apprenions qu'à cause de notre volonté humaine, nous n'avions pas compris ce qu'il nous demandait; nous avons aussi appris que nous avons recherché des dates et nous avons aussi appris que nous avons négligé le contenu des messages.

Tous les messages qui viennent du Ciel parlent de l'amour, tous les messages nous apportent la nouvelle du règne de l'Amour, tous les messages nous apprennent que le temps que nous vivons présentement est rempli des grâces : cela nous a appris aussi à tout remettre à Jésus.

Combien de fois nous avons lu des messages de la Sainte Vierge nous demandant des prières? Pour nous, ça semblait toujours être les mêmes messages.

À chaque fois que nous lisions ces messages, nous recevions des grâces; parce que lorsqu'on acceptait de lire des messages qui venaient du Ciel, nous acceptions ce que le Ciel voulait nous donner.

Cela s'est fait dans notre innocence parce qu’en nous il y a le petit enfant que nous sommes : lui, il accueillait cela avec joie.

Lorsqu'on savait que la Sainte Vierge parlait, nous étions tout agités de joie; on avait hâte de lire les messages de la Sainte Vierge, et lorsqu'on voyait que c'était toujours : "Priez avec le cœur" et que cela se répétait, au plus profond de nous, on faisait encore un effort : eh bien, ça a pénétré en nous cela, ça nous a appris à avoir confiance aux messages du Ciel;

puisqu'au bout d'une vingtaine d'années on est encore ici, c'est qu'on a cru, maintenant cela nous a aidés à accepter ce que nous vivons : d'entendre parler Jésus en nos cœurs.

Comment se fait-il que nous puissions accepter cela aujourd'hui si ce n'est que par les grâces de Marie?

Nous avons été nous réfugier dans le Cœur même de Marie, et c'est à l'intérieur de Marie que nous avons pu accepter cela.

Même si dans les premiers temps nous avons été effarouchés de tout cela, nous avons avancé, et maintenant nous sommes prêts à laisser toute la place à Jésus, à être des instruments d'amour pour nos frères et nos sœurs du monde entier.

Si l'un de nous entend, qu'un autre répète et que les autres entendent, qu'est-ce que cela peut changer entre nous, si ce n'est que nous faisons chacun de nous ce que nous avons à faire en Jésus?

Le mouvement de la purification est pour chacun de nous : nous apprenons à nous donner pour tous nos frères et nos sœurs du monde entier.

La Sainte Vierge nous a dit que tout serait selon nos prières.

Il y a des enfants qui ont été déçus parce que certains événements n'arrivaient pas; ils attendaient des catastrophes très grandes afin de voir que cela s'approchait, à un point (tel) qu'en l'an deux mille lorsque la catastrophe n'est pas arrivée, ils ont dit que tout cela était faux : eux qui avaient prié avec le cœur pendant plus d’une vingtaine d'années venaient de manquer de confiance en leurs propres prières.

Dieu est agissant, Dieu est vivant; il ne nous fait pas enfants de lumière pour que nous puissions attendre la catastrophe : il n'y a catastrophe que pour ceux qui ne sont pas en Dieu, pour ceux qui gardent la peur en eux.

Dieu vient nous parler pour nous enlever la peur en nous, pour mettre la lumière en nous, afin que nous puissions nous aider les uns et les autres, afin de renouveler la terre avec son amour.

Il n'y aura pas de mouvement comme vous pensez, les mouvements seront amour; vous ne verrez pas cela avec votre volonté humaine, mais avec la Volonté de Dieu et la Volonté de Dieu n'est pas destructrice, elle n'est qu'amour, que paix et que joie; c'est ce que nous allons vivre.

Lorsque viendra le temps de la purification de la terre, lorsqu'on séparera la bonne moisson de la mauvaise moisson, croyez-vous que Dieu va vouloir que nous regardions cela pour que nous puissions voir la destruction?

Dieu est trop amour pour que nous puissions être témoins de l'impureté qui se fera chasser de la terre; alors il faut se garder dans la paix, il faut avoir confiance en Dieu et vivre notre présent.

Il veut que nous soyons abandonnés dans sa Volonté, que nous acceptions ce qu'il nous fait voir.

Ceux qui vont regarder ces enseignements et qui vont douter de cela, c'est parce qu'ils auront en eux encore la peur, le doute en la puissance de Dieu, le doute envers l'Église; Jésus est celui qui est en nous et le langage de Dieu n'est qu'amour, à lui seul de nous parler avec sa puissance; Jésus est en le Père, en le Saint-Esprit, et c'est par la puissance de Dieu que cela se fait.

Chacun de nous, en ce moment même, recevons des grâces pour ce qui va venir; Dieu ne donne jamais cela pour nous seuls, Dieu donne pour les autres aussi; alors ce que nous recevons présentement, aujourd'hui, ne sera pas seulement pour nous, pas seulement pour notre famille, pour nos frères et nos sœurs, nos voisins, notre paroisse, mais pour tout le monde entier.

Il veut son peuple.

Ce peuple qui est en guerre, il le veut tout amour; il a besoin de chacun de nous tout abandonné : c'est pour ça que nous devons tout à Jésus et avoir confiance en lui.

Il faut croire en l'Évangile, il faut croire en l'Ancien Testament; puisqu'il a promis aux enfants d'Isaac la Terre Promise et qu'ils ne sont pas encore entrés dans la Terre Promise, alors il faut croire que Jésus est en train de les préparer afin qu'il puisse faire les Écritures.

Nous sommes ceux que Jésus a choisis, nous sommes ceux qui doivent prier pour l'Église entière : l'Église entière, c'est le peuple Juif : toute la génération d'Isaac; c'est pour nous aussi car nous, nous sommes les enfants qui ont été acceptés par l'amour de Jésus.

Jésus est venu sur la terre non seulement pour les enfants d'Isaac, mais aussi pour les enfants qui ont été adoptés par amour pour Dieu : c'est nous, et nous devons suivre le peuple de Dieu vers la Terre Promise.

Alors, si nous y tenons tant à cette Terre Promise, nous devons croire : croire que Jésus nous utilise, et cela se fait à tous les jours.

À tous les jours, il y a quelque chose qui change en nous : vous n'êtes pas comme hier et demain vous ne serez pas comme aujourd'hui parce que nous sommes en la Vie, en Jésus.

Nous sommes un mouvement d'amour. Merci.

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Il y a eu beaucoup d'enseignements aujourd'hui, et beaucoup d'entre vous avez aussi des questions à poser parce que ça a touché à des cordes sensibles en nous.

Chacun de nous avons touché à ce qu'il a dit cet après-midi, alors nous ne voulons plus continuer, hein? Alors voilà pourquoi il y a cet instant de questions, alors on va vous laisser la parole.

 

Q : Qu'est-ce qui en est à propos des chiropraticiens ?

 

R : La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Il y eut, une fois, un enfant qui est allé apprendre afin d'aider son prochain. Il a fait des grandes études, il a été diplômé. Alors il partit avec son petit diplôme et il l'accrocha au mur; afin d'avoir de bons clients, il demanda l'aide de Dieu. Alors vint des enfants à lui qui lui demandèrent de l'aide et il accepta, alors Dieu l'aida.

Il y eut un enfant qui alla étudier, il voyait qu'il pouvait avoir un moyen de gagner sa vie, en faisant beaucoup d'argent; alors celui-là se servit des enfants de Dieu pour s'enrichir, il commença à avoir des clients. Il apprit qu'il pouvait augmenter sa clientèle en étudiant l'énergie, en utilisant la pensée positive; alors il a commencé à travailler avec des pouvoirs afin de faire plus d'argent.

Entre les deux, qui aurais-tu été voir?

Dieu donne à chacun de nous l'intelligence; nous pouvons utiliser l'intelligence pour le bien, nous pouvons aussi utiliser notre intelligence et la donner au pouvoir, et ce pouvoir n'est pas pour Dieu, car ce pouvoir qui a été utilisé a été pris à l'extérieur de Dieu.

Dieu avait tout donné, il n'avait pas besoin de pouvoir : ce qu'il donnait venait de Dieu; il savait qu'il pouvait aider son prochain.

Mais celui qui perd la confiance en Dieu et va utiliser un pouvoir extérieur fait entrer en lui un pouvoir qui n'est pas de Dieu, alors il ne peut pas aider son prochain, car ce qu'il donne n'est pas de Dieu.

Chacun de nous devons être prudent lorsque nous allons voir des personnes qui peuvent nous rendre des services : il y a service que si l'on donne, il faut savoir que ce que l'on donne, c'est le bien.

Celui qui veut recevoir de Dieu doit aller vers un enfant qui a l'Esprit de Dieu.

Que ce soit pour tout : on ne doit pas aller vers des personnes que nous savons qu'ils utilisent des pouvoirs énergétiques.

 

Q : Questions sur une personne qui fait de la réflexologie, c'est une bonne personne, elle ne le fait pas pour l'argent seulement, même si les gens ne peuvent pas payer, cette personne les voit quand même sans rien charger.

 

R : Jésus : Cela ne vient pas d'elle-même, mais de la puissance de Dieu; ce ne sera pas des paroles d’une humaine, mais de Dieu.

Lorsque Dieu créa l'univers, lorsque Dieu créa la terre, il créa tout avec l'amour; lorsque l'homme fut créé par Dieu, il insuffla en lui l'amour, et l'homme prit vie : tout ce qui était de lui commença à prendre vie.

La vie est de Dieu, elle est amour; l'amour de Dieu, c'est vivant, c'est puissant.

L'amour de Dieu contient tout; tout ce qui est autour de vous, mes enfants, est en vous; tout ce qui est à l'intérieur de vous, c'est l'amour de Dieu : il n'y a pas un seul mouvement d'amour qui est en vous qui n'est pas de Dieu.

Dieu veut faire de vous des êtres purs, Dieu veut faire de vous des êtres tout abandonnés en Jésus afin que vous puissiez aller vers Dieu le Père.

Mes enfants, comprenez l'importance de ces jours de préparation à votre purification : il vient des jours où vous devrez abandonner ce qui a été important pour vous.

Dieu fait connaître à chacun de vous ce qui s'est passé en vous, Dieu met devant vous des mouvements qui vous habitent.

Rien sur la terre qui est en mouvement d'amour ne peut nuire à votre santé; rien qui est du pouvoir de Dieu ne peut pas ne pas vous apporter la santé, tout est à Dieu; vous appartenez à Dieu, car vous venez de Dieu.

Chaque mouvement en vous, c'est de Dieu lorsque vous êtes amour; mais vous êtes libres, mes enfants, de faire des mouvements qui ne sont pas amour, vous êtes libres de dire oui au mal.

Un jour, l'homme et la femme qui étaient dans le paradis se sont laissé tenter par Satan.

La femme écouta les paroles de Satan; elles sont entrées en elle, elles ont trompé l'être d'amour qu'elle était.

Il a voulu faire croire à la femme qu'elle pouvait connaître, comme Dieu, ce qui était bon et ce qui n’était pas bon; elle crut en ces paroles, elle ne voulait pas déplaire à Dieu, elle voulait aimer Dieu avec ce qu'elle était, alors elle écouta Satan.

Elle alla voir Adam avec ces paroles qui étaient entrées en elle, elle parla à Adam et Adam regarda la femme et il la trouva belle : il ne se méfiait pas des paroles qu'elle disait, car ses paroles semblaient vraies.

Lui qui aimait Dieu plus que tout, lui qui croyait que ce qu'il entendait était bon, voulait aussi plaire à Dieu; malgré qu'il savait qu'il ne devait pas aller vers le bien et le mal, mais la séduction était très grande, il s'est laissé tenter.

Alors, lorsqu'il fut chassé du paradis, Dieu enleva d'Adam et d’Ève sa Divine Volonté : ils ne pouvaient plus entendre Dieu, leurs pensées ont commencé à s'embrouiller, leurs yeux se sont aveuglés sur les mouvements de Dieu, ils n'entendaient plus les mouvements de l'Amour : tout devint pour eux troublant; ils ne pouvaient prendre de décisions avec les mouvements de l'Amour.

Ils ont pleuré sur leur péché, Dieu a écouté leurs pleurs et leur a promis un Messie, et les enfants des enfants, des enfants et des enfants, ont attendu le Messie.

Quand le Messie vint, il leur parla de la Parole qui nourrit, qui guérit, de l'amour de Dieu le Père qui soigne, qui augmente l'amour; il fit pour eux des merveilles : il fonda des sacrements, il prépara les premiers apôtres à l'enseignement, et s'accomplit la promesse de Dieu le Père qu'il avait faite à Adam et Ève.

Les enfants de cette génération ont appris comment gérer leur vie, ils ont reçu l'intelligence de Dieu et parce qu'ils aimaient Dieu, ils ont voulu suivre Dieu.

Mais d'année en année, ils ont été trompés : ils ont appris de d'autres enfants comment se servir de l'énergie, l'énergie qui est extérieure à Dieu.

L'énergie est un pouvoir, l'énergie est un pouvoir qui peut être contre les enfants de Dieu : lorsqu'on se sert de ce qui est en nous et que nous l'utilisons pour faire un pouvoir sur une partie du corps, c'est que nous concentrons toute l'énergie du corps à un seul point afin que ce point soit entouré d'une chaleur pour que ce point reçoive toute l'énergie du corps, ainsi ce point peut être réchauffé et recevoir un pouvoir de guérison.

Enfants d'amour la Parole est ceci : Jésus est la Tête. Jésus a fondé son Église en mettant à la tête de l'Église les prêtres;

les prêtres sont des ministres sacerdotaux, ils sont dans l'Église pour servir Jésus : la Tête; et pour servir les membres, ils donnent aux membres le Sang et le Corps de Jésus; ils donnent tous les sacrements afin que chaque membre reçoive des grâces.

Des grâces, c'est vivant, c'est une nourriture qui vient de Jésus lui-même.

Par l'Eucharistie, chaque membre devient Jésus; chaque membre devient donc un membre à part entière nourrissant l'être qu'il est de l'amour de Dieu.

Qu'un membre manque de nourriture, chaque membre est privé de cette nourriture, car la grâce qui est donnée à ce membre est pour ce membre et pour tous les autres membres : on ne peut donc priver un seul membre de l'amour de Dieu; qu'une main, mes enfants, souffre, par la grâce de Dieu elle est guérie, et tous les membres reçoivent la grâce que cette main a reçue : la grâce de Dieu n'a donc pu priver les autres membres à recevoir la grâce que ce membre a reçue; Dieu donne à chacun, il ne peut donc prendre à un pour donner à l'autre sans en priver les autres[1] : Dieu est un mouvement d'amour : tous ceux qui sont dans le mouvement d'amour donnent aux autres.

C'est la communion des saints, c'est l'harmonie, c'est l'amour qui vit, c'est le mouvement éternel : il ne faut pas interrompe ce mouvement en privant les autres de ce mouvement.

Dieu, lorsqu'il aide un enfant, il aide tous les autres : il ne prive pas une partie pour une autre partie.

Voyez-vous, le corps, votre corps est ainsi : lorsque Dieu veut donner une guérison au foie, il donne des grâces pour le foie, va-t-il priver les autres membres de cette même grâce? Va-t-il demander aux autres d'interrompre leur (besoin en) grâces pour n’aller que vers le foie?

Je suis la Présence, je suis Celui qui est; je suis entier, mes enfants; chaque partie de moi est puissante et lorsque je me donne, je me donne tout entier, alors je nourris tout votre être; mes enfants, recevez une grâce de paix et tout votre être recevra la paix.

Enfants d'amour, je vous aime; j'ai tant d'amour à vous donner.

Je me meurs d'amour, demandez-moi de l'amour; ne vous laissez pas seuls sans mes grâces, ne savez-vous pas que je tiens à vous? Chaque cellule de vous m'est si précieuse; lorsque je donne à une cellule, les autres aussi reçoivent en même temps.

Enfants d'amour, telle est ma Volonté : tout ce qui n'est pas de Dieu ne peut procurer les grâces d'amour afin que le corps entier soit dans le mouvement de l'Amour.

Si l'on vide une partie des grâces de Dieu pour aller dans une autre partie, qui protègera l'autre partie qui est seule? Vais-je donc la laisser au mal? Moi, je couvre tout votre être, mes enfants, je suis tout entier.

Dieu est la Lumière, je viens vous apporter la lumière.

Il est bon de demander aux enfants d'aller vers les mouvements de Dieu et de quitter les mouvements qui sont contre les enfants de Dieu, et d'être un instrument de Dieu; ainsi, cet instrument sera amour pour lui.

J'aime cet enfant, il est à moi; je tiens à lui puisque je me suis donné à lui; j'ai laissé couler mon Précieux Sang sur lui afin qu'il soit tout à moi.

Je tiens à cet enfant, je ne puis donc lui parler qu'avec amour, avec ce que je suis : la Lumière.

Je viens pour vous apporter la lumière; je ne veux pas, mes enfants, que vous soyez des êtres entre les mains des ténèbres.

Je viens vous former afin que vous soyez des êtres d'amour; je viens former mon monde d'amour, et ce monde d'amour sera parfait, pur; aucun enfant ne nuira à ce qu'il est et à son prochain.

Que tout s'accomplisse comme mon Père le veut : «Père que ta Volonté soit faite, non leur volonté».

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Avant (de continuer), nous pourrions dire pour tous ceux qui vont souffrir à cause de ce qu'ils entendront une dizaine de chapelet.

 

Q. Qu'est-ce qu’il en est pour une tradition, ils appellent ça un "Sweat Lodge". C'est une espèce de, c'est un peu comme un sauna, mais eux autres c'est plus que ça, ce n'est pas juste la purification de la chair, c'est un rituel, un rite de purification. Ils mettent comme des pierres chaudes puis ils font monter de l'eau là, ils font comme un bain de vapeur pour qu'il y ait beaucoup de vapeur chaude, mais c'est un rite de purification pour eux.

 

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Lorsque Dieu a créé les hommes, il les a créés avec amour; chacun est devenu un être à part entière, découvrant des besoins.

Lorsque tout est amour en eux, lorsqu'ils sont devant Dieu et que cela est pour Dieu, pour le Créateur, pour Celui qui a tout créé autour d’eux, ils plaisent à Dieu parce que leur être tout entier est pour le Créateur.

Ils dansent pour le Créateur, ils chantent pour le Créateur, ils offrent tout pour le Créateur; ainsi, ces êtres lorsqu'ils seront devant Dieu, Dieu leur montrera ce qu'ils ont fait pour lui.

Si des enfants ont des dieux et qu'ils font des rites pour les dieux en introduisant des paroles pour des dieux, cela ne peut être pour le Créateur puisque le Créateur est Dieu et que le Créateur est un, il ne peut donc recevoir.

Alors il regarde ces enfants et ils seront jugés, ces enfants, par eux-mêmes, Dieu leur montrera tout ce qu'ils ont fait; Dieu leur fera voir les bonnes actions qu'ils ont faites pour leur prochain, Dieu leur demandera de renoncer à ce qu'ils ont cru, et s'ils renoncent à tout ce qu'ils ont cru, pour Dieu : Dieu sera dans la joie et il y aura un grand banquet pour eux.

 

Q. Le mari d'une de mes filles est devenu un témoin de Jéhovah, mes garçons ne vont plus à la messe, mon mari dit qu'ils viennent à la messe seulement pour moi; je ne sais pas quoi faire : je prie; qu'est ce que je dois faire?

 

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Dieu a donné des enseignements; beaucoup d'enseignements ont été donnés et qui ont répondu à cette question : Dieu demande à ce que nous soyons des êtres d'abandon.

Les enfants que nous avons reçus, ce sont des enfants de Dieu, Dieu le Père nous les a donnés.

Avant qu'ils soient en notre sein, ils étaient en Dieu; maintenant que nous en avons pris soin et qu'ils sont rendus eux-mêmes des adultes, eux-mêmes prennent leurs propres décisions.

Beaucoup d'enfants ont décidé de sortir de la religion catholique, ils ont suivi la masse.

Parce que l'autre masse, qui sont les parents, est désespérée, c'est comme s'ils avaient perdu la foi en Dieu, ils demeurent inquiets.

Dieu veut que chaque parent donne leurs enfants, qu'ils utilisent le sacrement du Baptême, qu'ils gardent leur paix; Dieu va les combler d'amour et lorsqu'ils regarderont leurs parents remplis d'amour, ils sentiront la Vie qui veut les attirer.

Beaucoup d'entre nous, nous nous inquiétons (pour) nos enfants : Dieu demande de les lui abandonner.

Puisque nous sommes ici aujourd'hui parce que nous avons voulu écouter Marie et qu'il a fallu que Marie nous répète sans cesse des messages d'abandon, alors Jésus est capable d'en faire de même pour nos enfants : il faut garder la foi.

En ce moment même, il y a des mouvements d'amour qui sont donnés à nos enfants, en tous les enfants de l'Église : ils se préparent à leur purification.

Dieu dit : «Mes enfants, n'ayez pas peur, je prends soin de vos enfants comme je prends soin de vous. Puisque mon Père m'a donné à vous, il savait, mon Père, que son geste d'amour serait un geste qui sauverait le monde.»

Lorsque viendra le moment de la Grande Purification, chaque enfant sera devant tous ses mouvements, et chaque enfant qui aura fait un geste d'amour, il le verra et il réalisera qu'il a fait ce geste d'amour parce qu'il a accepté les grâces d'amour de Dieu; alors il ira vers Celui qui lui a fait faire ce geste parce qu'il voudra en faire d'autres : personne ne peut se priver de ce qu'il a fait de bon.

Si certains de nos enfants ont oublié qu'ils sont de Dieu et qu'ils ont été dans l'amour de Dieu, en la Mère de l'Amour, ils s'en rappelleront au moment où ils verront Jésus et la Mère de Dieu près de Jésus.

Lorsque nous entrerons en nous et que nous verrons Jésus, parce que Jésus, la Lumière, se révèlera à nous, nous verrons aussi la Mère de la Lumière.

 

Q. Comment fait-on pour briser les liens ancestraux?

 

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Seul Dieu peut le faire; l'Église, c'est aussi les prêtres, alors les prêtres peuvent faire une messe pour vos ancêtres.

Allez vers ‘l'Église’, ils sont Jésus; chaque prêtre par son sacerdoce est Jésus.

La puissance des prêtres est immense pour la purification.

 

Q. Quand les enfants n'étaient pas baptisés, ils allaient aux limbes, maintenant on ne parle plus des limbes; alors j'aimerais que Jésus me dise : "Jésus qu'est-ce qui se passe, est-ce qu'ils doivent avoir une purification avant d'aller au Ciel et est-ce que les limbes existent encore?"

 

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Puisque tous ceux qui sont nés avant Jésus ont été dans l'attente : ils ne pouvaient pas aller au Ciel parce qu'ils avaient en eux la tache originelle, alors ils ont été dans les limbes, ce n'est pas parce que Jésus les a fait tous rentrer dans son Royaume que les limbes ont disparu.

Nous avons seulement qu'à penser aux enfants avortés : beaucoup vont aux limbes parce qu'ils ne peuvent pas aller vers Dieu le Père avec la tache originelle;

ces enfants sont purs, ils n'ont pas besoin de purification pour leur chair puisque la chair n'a jamais connu le péché; voyez-vous, la purification de la chair, c'est pour notre chair, c'est aussi pour notre âme, mais ceux qui ont l'âme pure par le sacrement de la Confession : le sacrement de la Confession est; alors l'âme est pure pour l'éternité, si elle ne connaît pas d’autres péchés.

Notre chair, il faut qu'elle soit pure notre chair afin qu'elle ne soit plus assujettie au péché : voilà ce qui est en train de se laisser purifier par les grâces de Dieu.

Lorsque nous entendons des enseignements comme cet après midi, alors nous laissons Jésus purifier ce qui est en nous, mais il faut le lui demander.

S'il vous vient dans votre tête que vous avez déjà utilisé l’ennéagramme, et que vous acceptez de voir la lumière et la vérité, alors donnez tous les mouvements qui sont entrés en vous; dites à Jésus : "Jésus, je te donne tout ce qui est entré en moi qui a pu me nuire, qui a pu nuire à ceux que je porte en moi" : voilà ce que nous devons faire.

Il y a donc des âmes dans les limbes qui sont en attente que quelqu'un les baptise : savez-vous que des prêtres baptisent à tous les jours les petites âmes qui montent dans les limbes?

Par le sacrement, ils obtiennent la grâce : c'est le pouvoir du sacerdoce.

 

Q. Si nous avons des enfants ou des petits-enfants qui ne sont pas baptisés, est-ce qu'on peut les baptiser nous-mêmes avec de l'eau bénite?

 

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Les enfants sont à Dieu, vous pouvez baptiser que s'ils sont en danger, tel est dans l'Église de Dieu; allez voir votre prêtre, il va vous en parler.

Il ne faut pas aller contre notre saint Père le Pape, mais il ne faut pas négliger ce que nous avons à faire en l'Église.

 

Q. Quelqu'un m'a dit, chaque fois qu'on va à l'église, on prend l'eau bénite puis on se fait un signe de la croix sur le dessus de la tête : il y a une âme du purgatoire qui est libérée, qui peut monter au ciel, est-ce vrai? 

 

R. Jésus : Dieu est si amour, mes enfants, si cela est, je vous demanderais de vous plonger complètement dans l'eau bénite.

Mes enfants, Dieu vous demande de prendre l'eau bénite, de vous en servir pour vous et de vous en servir pour les âmes du purgatoire.

À chaque fois que vous prenez l'eau bénite et que vous dites la prière des âmes du purgatoire, ils reçoivent des consolations.

Ne l'oubliez pas lorsque vous entrez et sortez de l'église.

 

Q. J'ai lu qu'en entrant dans l'église, vous prenez de l'eau bénite et qu'on l'asperge, on demande Dieu de guérir, bénir et de consoler les âmes du purgatoire, est-ce à quoi vous faites mention ?

 

R. Jésus : Oui.


 

[1] Dieu est amour, il donne ses grâces pour tout le corps. Je me suis donné tout entier, tout comme  vous devez vous donner tout entier; c’est pourquoi je vous demande de tout donner à Jésus. Lorsque je vous donne une grâce de guérison pour le foie, je donne aussi à chaque partie de votre corps. Votre foie fait partie de votre corps et votre corps est un tout. Lorsque je donne, je donne à chaque partie de votre corps, rien n’est oublié. Si je vous enlevais une grâce de guérison pour la donner à une autre partie de votre corps cela serait contre moi, qui suis en vous, je ne peux pas me priver de l’amour de votre être, j’ai soif d’amour. Mon Père vous a donné un commandement : «Aime ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toutes tes forces, de toute ton âme» ; voyez, là, la Volonté de mon Père qui veut être aimé par vous tout entier. Une seule partie de vous qui souffre est une partie qui supplie Dieu de lui venir en aide; alors Dieu donne ses grâces parce qu’il vous aime tout entier. Lorsqu’il donne de l’amour à cette partie qui supplie Dieu de lui venir en aide, tout  son amour se répand : dans cette partie et dans toutes les autres parties; c’est l’harmonie, le contraire ne serait pas amour. Voilà pourquoi je vous dis que si j’enlevais une grâce d’amour à une partie du corps pour la donner au foie,  j’enlèverais en même temps une grâce à chaque partie du corps pour la donner au foie : tout votre être serait en souffrance à cause de ce mouvement. Je suis l’Amour, je donne pour tout le corps.